Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

Le choix d'un chiot, d'un chien...

Ces petites choses qui peuvent nous simplifier la vie, à nous et à nos 4 pattes...
Avatar de l’utilisateur
basile_one
Messages : 1747
Enregistré le : jeu. oct. 03, 2013 7:53 pm

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar basile_one » lun. sept. 03, 2018 1:22 pm

Pour moi c'est qu'il aie une bouille qui nous plaise et que je puisse le porter, le gérer en laisse/ longe.
Pour le reste c'est une question d'adaptation réciproque avec le temps.
Il faut aussi qu'il ne représente pas un danger pour les membres de notre famille. Inclus actuellement les petits de notre fille.
Je crois que quand des chemins se croisent ça n'est jamais le fruit du hasard.

Avatar de l’utilisateur
Cath
Messages : 4417
Enregistré le : ven. nov. 11, 2011 7:14 pm
Localisation : Les Abatilles

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar Cath » lun. sept. 03, 2018 4:22 pm

On peut essayer de procéder par élimination : ce qu'on n'a pas (espace, jardin, temps libre, compétences, moyens financiers...), ce qu'on a déjà de plus ou moins incompatible (conjoint, enfants, autres animaux...), ce qu'on ne peut pas (par manque de temps, de force physique, de patience...), ce qu'on ne veut pas (en termes d'investissement), et ce qui ne nous tente vraiment pas (race, taille, sexe, couleur...).
A partir de là, on devrait pouvoir faire un choix assez logique.
Sauf que les coups de coeur, ça ne se programme pas !
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre,
ni de réussir pour persévérer.

Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4479
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar Minosh » lun. sept. 03, 2018 9:53 pm

Je reviens sur ma question du pourquoi on veut un chien ... Certains cherchent juste de la compagnie ou cherchent à compenser l'absence d'enfant, certains pensent que le chien sera un bon prétexte pour les faire sortir et marcher, pour faire éventuellement des rencontres. Il y a aussi ceux qui cherchent un gardien, un chien avec lequel on peut sortir sans peur d'être importuné, sans parler bien sûr des chiens de troupeaux (guide et/ou garde).

D'autres sont passionnés par la relation avec les chiens ... ;)
Certains seront plus attirés par les races joueuses; dociles; impressionnantes; originales; rustiques; indépendantes; sociables; affectueuses, speed ....


Et au-delà du pourquoi, il y a aussi le pour quoi ... Certains savent d'emblée qu'ils veulent faire une activité: concours de beauté, de l'agility, du ring, de l'obérytmée, de la recherche, canicross , chasse etc ...

Alors comme dit Cath, en affinant et en procédant par élimination, on finit par réduire la liste des possibles mais de là à trouver LA race qui correspondrait pile-poil à ce que l'on cherche me semble assez utopique puisque les individus gardent leur spécificité... On ne peut que tenter de sélectionner certaines tendances typiques, le reste se fait soit sur des critères purement esthétiques soit par coup de coeur et le chemin, qui n'est pas forcément celui qu'on avait prévu, révèlera des surprises (bonnes ou moins bonnes) que certains accepteront de bonne grâce alors que d'autres en garderont de la rancoeur.

A l'heure actuelle, je n'ai pas pour projet de reprendre un chien pour diverses raisons dont entre autres, le manque de temps et d'énergie.

Si par miracle, toutes mes restrictions étaient levées, ce qui m'attirerait vraiment c' est de ré-apprivoiser des chiens traumatisés par l'humain. Et là, peu importe la race, bâtards et corniauds seraient les bienvenus. :D
Mais il est vrai que je garde une préférence pour les gabarits au minimum moyens.

Chiot ou adulte ? Pouvoir choisir un éleveur de qualité me semble quand même très important pour limiter les tares, maladies congénitales et vérifier l' équilibre psychologique des géniteurs. Un bon éleveur est aussi censé faire un travail de socialisation qui peut se révéler bien utile.

Si on a la disponibilité, un chiot permet d'orienter d'emblée le type d'éducation que l'on veut et l'instauration de la confiance n'en sera que plus facile. Pas de travail de rééducation en perspective mais encore faut-il connaître les grands principes à respecter pour un chiot car avec les novices, ça peut virer à la catastrophe ... :mrgreen:
La présence de très jeunes enfants peut être un frein à cause de leur spontanéité, leur excitation etc;

Un adulte, à condition que l'on connaisse bien son histoire et son vécu est parfois préférable pour ceux qui ne se sentent pas de s'investir dans l'éducatif précoce.
Un adulte de refuge dont le passé est moins connu peut être un véritable challenge, on peut tomber sur le pire et le meilleur mais si on aime les défis et qu'on a déjà une bonne expérience des chiens, c'est sans doute encore plus enrichissant ...
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais

Avatar de l’utilisateur
mitee
Messages : 2477
Enregistré le : ven. avr. 29, 2016 10:27 am
Localisation : sud du 92

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar mitee » mar. sept. 04, 2018 8:36 am

dans les envies d’avoir un chien, il y a aussi une vouloir sorte d'entrainement a éduquer un autre être, avant le grand saut avec les enfants... (je l'ai perçu comme ca le week end dernier chez un couple) mais je reconnais qu'a devoir programmer, je préférerai que mon chien soit déjà éduqué a l'arrivé de bébé pour faciliter les balades, et la vie de tous les jours...

vu le nombre de chiens en refuge, je préfère me tourner vers ces structures. et dans ce cas, prendre un jeune adulte avec une visibilité sur ce qu'il est déjà : excité, calme, fougueux, bagarreur, voleur... que prendre un chiot avec un début de vie pas évident. trop de lecture de forum ou ce genre de chiot a vraiment du mal a trouver sa place, d'autant que souvent seul chiot en place et ou pas de savoir faire suffisant pour les adoptants...

:D et j'aurais trop peur de "rater" mon chiot MDR
"mes loulous"

Avatar de l’utilisateur
Lenoa
Messages : 575
Enregistré le : dim. avr. 26, 2015 1:20 pm

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar Lenoa » mar. sept. 04, 2018 5:24 pm

Intéressant ce post !
Evidemment je suis moi-même en plein dedans ! ;)

Le 1er critère pour ma part, le degré d'investissement et les moyens à cet investissement.

Que ce soit pour un chiot ou pour une adoption d'adulte, il faut être certain de se dégager du temps pour une socialisation complète et adaptée, une éducation ou rééducation et bien sûr la certitude de pouvoir combler tous les besoins (socia, espace, temps, balades, congénères, vie de famille, coût, projets...) du chien. C'est vrai aussi pour le choix du type (race) de chien.

La question du chiot ou de l'adoption d'un adulte est très personnelle.
Le chien de refuge, pour ma part, peut-être un jour mais pas pour le moment. Pour avoir travaillé un peu en refuge, je sais maintenant que même (pour reprendre Mitee) si on a "un peu de visibilité sur ce qu'il est déjà" le chien de refuge peut se révéler des jours, des semaines ou des mois après l'adoption. J'ai vu des chiens se révélant bien différents de ce qu'ils paraissaient être quand l'inhibition/la résignation, le stress, l'anxiété passent. Cette révélation de qui ils sont, pouvant être positive comme négative d'ailleurs.
Le chiot aussi se révélera évidemment mais je peux être actrice de son début de vie et lui proposer de s'adapter dès le début à la vie que je lui proposerai.



Ensuite le choix d'un chiot, découle aussi du choix du lieu où on le prend. Y'a t-il excitation, socia, rencontres, y'a t-il vie de famille... ?
Comment sont les parents, la génétique, la santé ? J'ai privilégié une portée élevée en famille et me suis concentrée sur le calme proposé.


Et puis après tout ça il y a le côté affectif, plaisir.

Associer un chiot à Lennon, à l'aube de ses 4 ans et quand il est encore en rééducation longue, est un choix "risqué". Surtout un autre berger sensible et potentiellement chasseur, gestionnaire pour le bbs. J'assume avec tout ce que ça comporte de travail, d'anticipation et de mesures de précaution. Et c'est énorme.
Bref, l'association au chien déjà présent est aussi un élément majeur à la réflexion.

Avatar de l’utilisateur
Kayou
Messages : 420
Enregistré le : dim. mai 15, 2016 8:33 am

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar Kayou » ven. sept. 07, 2018 10:18 am

Chiot ou adulte ? Pouvoir choisir un éleveur de qualité me semble quand même très important pour limiter les tares, maladies congénitales et vérifier l' équilibre psychologique des géniteurs. Un bon éleveur est aussi censé faire un travail de socialisation qui peut se révéler bien utile


Il n'y a pas si longtemps que ça, je me disais que mon prochain chien (dans longtemps, je ne prendrais pas de chien en même temps que Karma) serait un chiot d'élevage. Je ne suis pas forcément arrêtée que la race, même si pour moi LE chien, c'est le berger allemand.
Et puis en début d'année, la personne qui me vend une partie de la viande de Karma a eu une portée de chiots. Les chiots sont nés à la ferme, entre les poules, les lapins et les cochons, ils ont vécus dès le départ avec le groupe de chiens qui vit à la ferme (j'imagine que la mère repoussait les autres chiens au départ, mais en tout cas, pas d'intervention humaine dans les relations entre chiens). Bien sur, pas de jouets, pas d'excitation (ou sur-stimulation) par les humains, pas de lampes chauffantes.
J'ai bien aimé voir l'évolution de cette portée, j'aime beaucoup le groupe de chiens qui vit là-bas à la ferme, c'est sympa de les voir interagir entre eux.
Du coup je me demande si prendre un chiot dans une portée de ce type, à 2 mois, pour que le changement d'environnement passe mieux !
Je ne sais pas si mon raisonnement est correct, si j'ai raison ou pas, mais je me pose la question ...

Avatar de l’utilisateur
mitee
Messages : 2477
Enregistré le : ven. avr. 29, 2016 10:27 am
Localisation : sud du 92

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar mitee » ven. sept. 07, 2018 12:43 pm

si tu te poses la question, c'est que tu as déjà réfléchis au budget, au fait d'en avoir 2 ?

si tu ne retourne pas vivre en pleine ville bientôt, moi je trouve ca bien. :)

mais étant "de la ville" j'ai toujours une tite réticence pour le chiot qui n'a connu que le fond de la ferme ^^ connait il la voiture ? les manipulations humaines ?

:114: et si tu l'envisage c'est que le karma il a bien évolué :114:
"mes loulous"

Avatar de l’utilisateur
Kayou
Messages : 420
Enregistré le : dim. mai 15, 2016 8:33 am

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar Kayou » ven. sept. 07, 2018 1:50 pm

Non non je n'envisage pas d'avoir 2 chiens (et je l'ai écrit clairement dans mon précédent message ;) )

C'est une réponse au sujet global du post : "choix d'un chiot, d'un chien" et je me demande si un chiot "de ferme" pris assez tôt, ne serait pas un bon choix ... J'ai peut-être tord, et comme je n'ai pas de projet d'adoption, je ne me penche pas plus que ça sur la question.

Avatar de l’utilisateur
mitee
Messages : 2477
Enregistré le : ven. avr. 29, 2016 10:27 am
Localisation : sud du 92

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar mitee » ven. sept. 07, 2018 2:09 pm

:roll: dsl j'ai mal lu :lol:

je pense qu'il est important aussi de prendre un chien qui a connu l'environnement dans lequel on habite ou va habiter... ca aide pour débuter la vie sereinement. donc tout dépend surtout de l'implication de "l'éleveur"
les chiots de la ferme d'élisabeth sont surement plus capable de s'adapter a tout que ceux que j'ai connu vivant au fond de la grange... ;)

mais les chiots mon ancienne voisine qui ont connu un peu ses petits enfants mais ne connaissaient surtout que la baignoire et la salle de bain le reste du temps bofbof. là ma phrase d'avant sur le même environnement que moi perd tout son sens... :roll:
"mes loulous"

Avatar de l’utilisateur
élizabeth
Messages : 605
Enregistré le : ven. janv. 13, 2012 8:39 pm
Localisation : Bretagne

Re: Le choix d'un chiot, d'un chien...

Messagepar élizabeth » ven. sept. 07, 2018 8:26 pm

J'ai un point de vue un peu particulier puisque je suis éleveuse et également que je récupère régulièrement des chiens adultes qui restent ici ou sont ensuite replacés auprès de personne qui recherchent un chien.

aujourd'hui vis à vis d'un chiot je ne me tourne plus jamais vis à vis d'une portée née au sein d'une famille par la chienne de la famille.
pourquoi ? de nombreuses raisons dont les principales sont une socialisation généralement très mal pensée, la plupart des particuliers pensant que socialisation = montrer beaucoup de chose au chien, les chiots sont alors bien trop sollicités, souvent dès leur 1-2 semaines, le rythme d'apprentissage lié au développement psychologique n'est pas respecté et l'impact sur l'adulte est vraiment très important. la seconde est trop d'excitation.
j'ai remarqué que chez les éleveur plus important (je parle pas non plus des éleveurs usines et ni des chiens en chenil bien évidemment, ni de kiki qui produit au fond de la grange), finalement le temps passé avec chaque chiot est moins important MAIS justement ça permet au chiot de faire ses propres expériences d'apprendre en prenant le temps d'observer, il y a plus de chiens et bien souvent une vie de groupe dès qu'ils sont près. au final le rythme naturel du chiot est plus respecté, il a plus une vie de chien; A 2 mois il sait communiquer avec les autres chiens, il aime l'humain car il est une référence stable et il a acquis certaines règles de vie (si on élève une 30 ène de chiots par an on acquière les compétences pour les gérer aussi), il observe et surtout il a acquis les capacités à s'adapter à la nouveauté, et c'est pour moi l'essentiel de ce qu'un chiot doit apprendre, apprendre à gérer la nouveauté. s'il sait ça il peut vivre partout, il observera, comprendra son monde et s'adaptera = pas de panique et de fuite en avant face à l'imprévu, pas d'aboiement intempestifs, pas d'agression de stress = bref un ti'loulou zen qui explore et reste attentif aux humains = :95:

ensuite l'important est de se connaitre soit en tant qu'humain pour comprendre pourquoi on recherche un chien.
souvent on me demande pourquoi j'ai des petits chiens, mais on demande jamais pourquoi on a un grand chien; pourquoi on a besoin de sentir cette puissance à nos côtés, pourquoi on a une sensation agréable quand le regard des autres se pose sur notre loulou. moi je n'attends pas que mes chiens me protègent, ni de ressentir chez l'autre une certaine crainte même légère face au géant noir qui marche à mes côtés, je ne me sens pas en insécurité dans la vie.
j'aime les chiens agiles, très vifs d'esprit, toujours partant, je reconnais être frustrée face à un chien qui n'a pas envie de m'accompagner quand je pars, là ou d'autres ne le seront pas, j'aime les chiens toujours au taquet pour partager un truc avec moi . une amie élève des bouviers Bernois, ils sont adorables mais je ne pourrais pas me faire à un chien épuisé après 30mn de marche , ou qui reste à observer le monde assis sur son derrière après 10mn dans les dunes.
Bref trouver notre compagnon adapté c'est d'abord et avant tout faire une introspection sans se cacher, accepter qui nous sommes réellement puis qu'elles sont réellement nos conditions de vie (prendre un chien pour sortir parce que sans on a du mal à aller se promener, s'est se leurrer sur les futurs balades qu'on lui proposera surtout en hiver sous la pluie, le vent et le froid).

et en dernier accepter notre famille comme elle est, avec le tempéramment de nos conjoint , de nos enfants ET des autres chiens qui nous accompagnes.

bref faisons tous une psychanalyse avant de choisir notre chien pour ne pas nous tromper :91:


Retourner vers « Trucs et astuces »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité