Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

Nos demandes : à faire et à ne pas faire

Les supports, les éléments utlisés pour l'éducation, la rééducation...
Avatar de l’utilisateur
Barraband
Site Admin
Messages : 2809
Enregistré le : mer. nov. 09, 2011 12:24 am
Localisation : Lozère et Gironde
Contact :

Re: Nos demandes : à faire et à ne pas faire

Messagepar Barraband » ven. juil. 13, 2018 12:17 pm

Proposer un choix n'est pas un chantage.
Par exemple, si je demande au chien : "tu te tais ou tu rentres" ? Il a le choix de se taire ou de rentrer.
Certains chiens qui ont du mal à ne pas aboyer sur quelque chose de précis quand on va leur faire cette demande vont choisir de rentrer car plus facile pour eux...
Mais le problème c'est qu'on ne peut pas prendre que ce point de la philosophie car cela sera difficile au chien de prendre une décision.
La philosophie de l'approche c'est un tout et non des points pris par ci par là...
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas." Victor Hugo

Avatar de l’utilisateur
Billye
Messages : 1893
Enregistré le : jeu. oct. 23, 2014 8:37 am

Re: Nos demandes : à faire et à ne pas faire

Messagepar Billye » ven. juil. 13, 2018 12:22 pm

Barraband a écrit :La philosophie de l'approche c'est un tout et non des points pris par ci par là...


Merci Nadine de le rappeler!!

Avatar de l’utilisateur
Enzael
Messages : 68
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 1:45 pm
Localisation : Nord (59)

Re: Nos demandes : à faire et à ne pas faire

Messagepar Enzael » ven. juil. 13, 2018 12:40 pm

Mais on est d'accord que si le chien n'est pas capable de choisir, au stade où il en est; on va l'aider au début à faire le "" bon "" choix ?

Dans le cas que donne Barraband, s'il n'arrive pas à se taire, mais pas non plus à rentrer, on va l'aider à choisir l'action qui nous ""arrange"" le plus; ici "tu rentres" ?

Il faudrait, je pense, que j’arrête de voir cette notion de choix comme une punition ...
Parce que j'ai l'impression que lorsque je propose de choisir à Nanook c'est souvent en réponse à un comportement que je juge indésirable, donc mon intonation, mes geste et mes postures doivent être très loin de " l'invitation " ... je dois être très chargé négativement dans ces cas là ...

( mais il m'a grandement étonné en bien quand je lui propose de faire un choix alors que je ne suis pas sous "pression" )
" Vivre avec un chien, c'est l'introduire dans notre monde d'Homme tout en respectant au maximum sa nature de chien .... "

Image

Avatar de l’utilisateur
maymay
Messages : 841
Enregistré le : lun. févr. 15, 2016 12:23 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Nos demandes : à faire et à ne pas faire

Messagepar maymay » ven. juil. 13, 2018 1:05 pm

Sur un autre forum, j'ai eu de très longues discussions autour de ce problème : finalement, il n'est pas si libre que ça le chien, si on a le dernier mot? On me la sortait ça sans cesse cette question, avant de revenir vers le conditionnement un peu à la manière décrite par Billye. A mon sens, on oublie un peu trop vite que nous avons une part énorme dans le comportement du chien. Quand on sait ce que peuvent faire un simple regard ou notre simple présence... Lorsqu'on dit par exemple qu'empêcher le chien de "courir" (après faut se mettre d'accord sur ce que veut dire courir) c'est de la contrainte, on oublie que si le chien court, c'est qu'il a appris d'abord - par notre biais probablement - que la chose était permise, normale, etc. Ce n'est pas qu'un acte de liberté de sa part, c'est un apprentissage aussi. Quand on prend le chiot, on le sépare de sa mère et, par conséquent, on doit fatalement assumer certaines responsabilités. A mon sens, il y a de la contrainte, mais l'important restant le fait de comprendre le chien et de se faire comprendre par lui, d'être juste et cohérent. Demander un "assis", c'est une contrainte, mais il n'y a pour moi pas de compréhension derrière - ni de la part de l'humain, ni de la part du chien. Demander un "c'est fini", c'est une contrainte aussi, mais il peut y avoir de la compréhension : le chien pense que, mais j'estime qu'il a tort ou qu'il exagère, et je le lui fais savoir. Et l'essentiel ne se joue-t-il pas dans le fait de pouvoir assez gagner la confiance du chien que pour lui faire estimer que si on demande quelque chose, il doit y avoir de bonnes raisons derrière?

Avatar de l’utilisateur
mitee
Messages : 2920
Enregistré le : ven. avr. 29, 2016 10:27 am
Localisation : sud du 92

Re: Nos demandes : à faire et à ne pas faire

Messagepar mitee » ven. juil. 13, 2018 1:09 pm

;) sauf que c'est difficile de résumer, présenter, faire accepter la philosophie a une rencontre de passage qu'on sent un peu dépassé par son chien. il faut bien commencer par quelque chose.
elle parlait justement punition. j'ai précisé que moi je donnait d'abord un choix. ex : tu te calmes ou tu vas dans le couloir (je reprenais ses mots)
- ah oui du chantage !

sauf que non ce n'est pas du chantage, mais quand on a pas les mots difficile d'argumenter... d'ou ma question ici.
"mes loulous"

Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4565
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Nos demandes : à faire et à ne pas faire

Messagepar Minosh » ven. juil. 13, 2018 4:18 pm

Proposer un choix c'est quelque chose que je n'ai jamais pensé à faire sauf dans une situation bien précise quand Atesh se plantait au beau milieu de la porte donnant au jardin et que je voulais la fermer: tu rentres ou tu sors ?
Ca me semble une belle démarche pourtant mais ça ne m'est jamais venu à l'esprit ...
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais

Avatar de l’utilisateur
Cath&Co
Messages : 1251
Enregistré le : lun. sept. 05, 2016 5:41 pm
Localisation : La Rochelle

Re: Nos demandes : à faire et à ne pas faire

Messagepar Cath&Co » ven. juil. 13, 2018 5:04 pm

« Tu fais ça ou bien il va se passer ça «  est du chantage
«  tu fais ça ou bien tu fais ça «  est un choix

Dans le cas du chien « tu arrêtes d’aboyer , ou bien tu vas dans le garage «  soit il arrête d’aboyer et on en reste là ; soit il se dirige vers le garage , parceq’il sait qu’il ne peut pas à ce stade stopper les aboiements seul et qu’il a appris que ça peut l’aider ; soit il continue d’aboyer et reste sur place => là , le maitre va l’aider à aller dans le garage , et le chien va apprendre que le choix entraine des conséquences ,qu’ on n’y reste pas longtemps et que ça permet de reprendre un certain contrôle de ses émotions . C’est plus facile de ne pas retourner aboyer quand on revient .

La fois d’après, il aboie , on propose le choix (parcequ’aboyer en compagnie sans pouvoir s’arrêter est une nuisance pour l’entourage ) , peut-être que le schéma aura déjà changé !

Chez nous , Léon aboie peu mais il prévient dès qu’une chose inhabituelle est présente dans son champ visuel de surveillance (même si c’est nos voitures qu’il connait et qu’elles sont garées pas comme d’habitude ) . En général , un « Léon , c’est bon , on a vu! C’est fini «  suffit maintenant à le canaliser , bon il grommelle un peu en sourdine mais c’est tout .
Quand il n’arrive pas à s’arrêter( cela arrive quand l’objet lui provoque une grosse émotion (le fourgon de mon fils par ex)) , chaque fois que je parle pour lui demander de stopper, cela le relance , comme si le son de ma voix initiait le wouaf . Il ne m’écoute même pas , il aboie (et fort en plus) pendant que je lui parle , wouaf pour mot . Il me faut hausser le ton pour casser le mécanisme et proposer le choix .
Pour le moment , il ne peut pas s’empêcher, donc je lui demande gentiment de me suivre au garage , ce qu’il fait sans joie et au ralenti mais je n’ai pas besoin de l’attacher pour qu’il vienne . Je le laisse le temps qu’il me semble nécessaire pour qu’il passe à autre chose (5 min peut-être) et je le fais re rentrer en le prévenant « Loup , si tu aboies , tu retourne au garage «  . Il va sur sa couche et s’allonge en soupirant . Mais les aboiements ne reprennent pas .

Avatar de l’utilisateur
mitee
Messages : 2920
Enregistré le : ven. avr. 29, 2016 10:27 am
Localisation : sud du 92

Re: Nos demandes : à faire et à ne pas faire

Messagepar mitee » sam. juil. 14, 2018 3:13 pm

j'aurais plus dit situ veux obtenir ca tu dois faire ca pour l'obtenir, pour le chantage, mais merci ca va m'aider a mieux expliquer
"mes loulous"


Retourner vers « Les aides pédagogiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité