Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

Les premières semaines de vie

Les supports, les éléments utlisés pour l'éducation, la rééducation...
Avatar de l’utilisateur
na&co
Messages : 557
Enregistré le : lun. août 27, 2012 9:25 am
Contact :

Les premières semaines de vie

Messagepar na&co » jeu. févr. 22, 2018 6:06 pm

J'ouvre ce topic pour essayer de récolter des pistes, des avis et pourquoi pas des articles sur le sujet !

Selon vos observations, quelles sont les conditions "optimales" durant les premières semaines de vie à l'élevage pour qu'un chiot s'épanouisse et acquiert les bases qui lui permettent d'appréhender ses compagnons à 4 ou à 2 pattes ?

Je reparcours le forum et je m'aperçois que ce qui se passe pendant les 8 premières semaines, à l'élevage semble être déterminant pour l'épanouissement du chien. Et que nombres de problèmes que nous rencontrons avec nos compagnons aurait pu être réglé " dès le départ".

Après mes observations, je jugerais important l'équilibre mental de la mère, la "mise à l'écart" de la nichée au début pour ne pas stresser la chienne, la possibilité pour elle de s'installer où elle veut et de bouger à sa guise. J'apprécierais une chienne qui reste avec ses chiots et sait leur dire non quand ils dépassent les bornes. Ça me semble important qu'elle seule décide quand elle fait têter ses chiots ou non, et qu'elle joue avec eux en réprimandant l'excitation excessive et en installant de la frustration. Les chiots devraient être en contact avec un environnement varié mais pas trop non plus et entouré des autres chiens de la famille qui peuvent aussi apprendre aux chiots à se comporter vis à vis des autres chiens.

quelques questions qui me viennent à l'esprit :
Est ce que toutes les mères savent éduquer correctement leurs chiots ? Est ce qu'une portée de chiot "s autorégule" dans ce cas si la mère ou aucun adulte est présent ?
Dans quelle mesure pensez vous que ces premières semaines de vie influencent sur la vie future du chien ?

Avatar de l’utilisateur
Endeless
Messages : 156
Enregistré le : jeu. mai 18, 2017 3:47 pm

Re: Les premières semaines de vie

Messagepar Endeless » jeu. févr. 22, 2018 7:24 pm

J'ai connu une chienne qui a eu une portée très tôt suite à une fugue. Elle a tué tous ses chiots, sauf une petite, et elle s'est révélée une bien mauvaise mère. Les gens lui avaient fait un "caisson", une sorte de niche et elle avait accouché dedans, elle n'a presque pas daigné y rester pour s'occuper du chiot restant et pire, elle le prenait dans la gueule et le mettait tout seul dans la pelouse du jardin.
Hormis que l'âge a dû jouer (elle devait avoir plus ou moins 1 an), je pense que les chiennes ont un instinct maternel plus ou moins développé selon l'individu.
Si je peux faire le rapprochement avec une lapine, un fermier avait un couple de reproducteurs. Il a fait faire 4 portées à la lapine, elle a mangé tous ses bébés. Pour lui, c'était courant lors d'une première mise bas, mais pas autant. Il a fait arrêté aussitôt sa carrière de reproductrice, convaincu que ça ne serait jamais une bonne mère. Du coup, je suppose que ça doit être pareil pour tous les mammifères ?
Le chiot n'en a pas gardé de séquelles du tout, elle a été très bien dans ses pattes malgré ce début de vie un peu difficile. Et elle a aidé sa famille à "éduquer" un chiot alors qu'elle se faisait un peu vieille.

Je ne pense pas qu'une portée de chiots s'auto-régule. Hem, si tu laisses des enfants dans une crèche, tous du même âge, et avec aucun adulte pour veiller et montrer le bon comportement, je ne suis pas franchement sûre qu'ils apprennent les bonnes choses. Quand je vois les "maternelles pour chiots", je sers les dents un peu. Je voyais la dernière fois en vidéo un chiot assez gros, qui courrait après un chiot plus calme et plus petit, et qui continuait malgré que le chiot se soit complètement replié sur lui-même et extrêmement mal à l'aise. Aucun chien adulte pour le stopper, et en plus les humains qui riaient "oh il est bien en forme, blablabla"...bon après, c'est pas non plus la même portée, mais des bébés non encadrés par des adultes équilibrés, je trouve ça un peu "dramatique".

Ça influe plus ou moins sur l'individu. Certains chiens seront très bien, et d'autres de la même portée l'auront très mal vécu et développeront un certain comportement. Je ne peux pas en dire plus, je n'y connais pas grand chose.

Après mes observations, je jugerais important l'équilibre mental de la mère, la "mise à l'écart" de la nichée au début pour ne pas stresser la chienne, la possibilité pour elle de s'installer où elle veut et de bouger à sa guise. J'apprécierais une chienne qui reste avec ses chiots et sait leur dire non quand ils dépassent les bornes. Ça me semble important qu'elle seule décide quand elle fait têter ses chiots ou non, et qu'elle joue avec eux en réprimandant l'excitation excessive et en installant de la frustration. Les chiots devraient être en contact avec un environnement varié mais pas trop non plus et entouré des autres chiens de la famille qui peuvent aussi apprendre aux chiots à se comporter vis à vis des autres chiens.


C'est exactement ça que j'attendrais d'un élevage dans lequel je prendrais mon chiot. Et éviter l'influence humaine le plus possible (quand je dis ça, c'est éviter les jouets qui excitent, les gagatises, tous les trucs franchement négatifs). Je pense qu'un espace où manger pour le chiot aussi est important (en général, les éleveurs mettent une grosse gamelle et tous les chiots mangent ensemble), pour que tout le monde puisse manger à sa faim, à sa vitesse, et tranquillement. Ça doit éviter pas mal de gloutonnerie et de protection de ressource par la suite.


Retourner vers « Les aides pédagogiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités