Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

Le pas de sénateur

Les supports, les éléments utlisés pour l'éducation, la rééducation...
Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4565
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Minosh » ven. juin 29, 2018 6:26 pm

Ben, je l'ai déjà expliqué je crois ... C'est bien au maître de faire comprendre au chien ce qu'on attend de lui: freiner, accélérer, changer de direction etc non ? Sinon, on se fait balader par le chien ! :mrgreen:

Si je fais semblant de l'attendre c'est pour ne pas lui donner l'impression que c'est lui qui a les initiatives.

Quant à la dernière question, je reconnais que tendre la longe n'est pas forcément nécessaire, que le fait d'avancer et l'encourager de la voix pourrait suffire mais quand j' avais vraiment envie que la balade continue, j'avais l'impression de l'aider à décrocher .

Il serait temps que je sache si je n'ai rien compris et si j'ai tout faux! :lol:
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais

Avatar de l’utilisateur
chance
Messages : 6170
Enregistré le : sam. nov. 12, 2011 7:47 pm

Re: Le pas de sénateur

Messagepar chance » ven. juin 29, 2018 9:42 pm

Les techniques utilisées dans le pas de sénateur ne sont pas destinées à manoeuvrer le chien au sens que tu l'expliques mais bien à l'aider à utiliser les atouts de sa propre spécificité(flair,temps d'analyse...) ,

ainsi qu'aider à entrer dans ses propres moyens de communications canins ,à acquérir sa confiance et son écoute (puisqu'on lui offre la notre).


C'est dur à expliquer mais ces étapes sont primordiales pour par la suite obtenir son écoute quand c'est absolument nécessaire.

Je dirais qu''ici on est dans une démarche d'apprivoisement , avec des outils précis.

quand on parle de rester maître dela longe cela implique de bien comprendre comment la manipuler sans incohérences dans la pensée du chien.

Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4565
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Minosh » ven. juin 29, 2018 10:46 pm

Les techniques utilisées dans le pas de sénateur ne sont pas destinées à manoeuvrer le chien au sens que tu l'expliques mais bien à l'aider à utiliser les atouts de sa propre spécificité(flair,temps d'analyse...) ,
Je suis d'accord avec toi sur ce point mais difficile de dissocier pas de sénateur et conduite du chien puisque les deux sont mêlés.


ainsi qu'aider à entrer dans ses propres moyens de communications canins ,à acquérir sa confiance et son écoute (puisqu'on lui offre la notre).


C'est dur à expliquer mais ces étapes sont primordiales pour par la suite obtenir son écoute quand c'est absolument nécessaire.

Je dirais qu''ici on est dans une démarche d'apprivoisement , avec des outils précis.

quand on parle de rester maître dela longe cela implique de bien comprendre comment la manipuler sans incohérences dans la pensée du chien.[/quote]
Comment ne pas être d'accord ... Mais juste une question alors : est-on obligé de suivre le chien qui perçoit une odeur et surtout doit-on attendre, quelque soit le temps qu'il y passe, que le chien ait complètement fini son exploration ? J'avoue que je commence à m'y perdre ...
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais

Avatar de l’utilisateur
chance
Messages : 6170
Enregistré le : sam. nov. 12, 2011 7:47 pm

Re: Le pas de sénateur

Messagepar chance » sam. juin 30, 2018 12:46 am

Pour moi oui tant que cela ne met pas son intégrité en danger ou que cela ne représente pas un inconfort pour la société.

Je fais une distinction entre la promenade du chien et ma balade partagée .

Tant que le chien est en apprentissage , je pense qu'il est plus raisonnable d'y consacrer l'essentiel de son temps et de randonner une fois que les automatismes sont acquis.

Pour comprendre Cette méthode , j'ai mis très longtemps surtout que je pratiquais le dressge et les concours depuis des année .
Il y a bien distinguo

Avatar de l’utilisateur
Barraband
Site Admin
Messages : 2809
Enregistré le : mer. nov. 09, 2011 12:24 am
Localisation : Lozère et Gironde
Contact :

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Barraband » sam. juin 30, 2018 6:12 am

Minosh a écrit :Ben, je l'ai déjà expliqué je crois ... C'est bien au maître de faire comprendre au chien ce qu'on attend de lui: freiner, accélérer, changer de direction etc non ? Sinon, on se fait balader par le chien ! :mrgreen:

Minosh a écrit :Si je fais semblant de l'attendre c'est pour ne pas lui donner l'impression que c'est lui qui a les initiatives
.
je suis désolée si je t'ai fait répéter mais la question "Pourquoi" n'était pas destiné qu'à la longe. Tu disais il faut garder en tête que ce n'est pas lui qui gère... cela me fait réellement penser au discours traditionnel du dominant/dominé.
Peux-tu me dire pourquoi c'est pas lui qui doit prendre des initiatives de manière générale ?

Minosh a écrit :Quant à la dernière question, je reconnais que tendre la longe n'est pas forcément nécessaire, que le fait d'avancer et l'encourager de la voix pourrait suffire mais quand j' avais vraiment envie que la balade continue, j'avais l'impression de l'aider à décrocher .
tu le dis toi-même, cela ne sert à rien, il faut se servir de sa gestuelle avant tout. Cette tension de longe, il aura appris à s'en servir pour l'utiliser dans d'autres situations...
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas." Victor Hugo

Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4565
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Minosh » sam. juin 30, 2018 12:26 pm

Tout cela m'ouvre à beaucoup de réflexions et d'interrogations d'autant plus difficiles à démêler que ma seule véritable expérience en Escafre a été Atesh, chien la plupart du temps lent, sauf quelques phases de trot dans les passages inintéressants pour lui ... Le pas de sénateur (peut-être pas tout à fait aussi lent) était donc devenu son rythme de croisière et il passait beaucoup de temps à explorer telle ou telle zone ce qui devenait parfois pénible pour moi ... :oops:
Je l'ai déjà évoqué, il était très réceptif aux messages de la longe, je ne me privais donc pas quand le contexte le permettait et que je n'avais pas de contrainte horaire, de lui laisser choisir son itinéraire. Pas de confusion pour moi donc avec le discours dominant/dominé.

Là où ça n'est peut-être pas très clair pour moi c'est sur l' intérêt et l'usage du pas de sénateur ...

- Outil d'apprentissage pour le chiot, permettant une découverte et une analyse du milieu : le maître est à la disposition du chien qui prend les initiatives.
- Outil de "rééducation" pour le chien qui ne sait pas se poser, qui est dans l'excitation permanente. Lui permettre de redevenir un vrai chien en retrouvant le plaisir d'utiliser son principal support d'analyse, le flair : pas de contrainte non plus ...
- Outil de communication et d'observation en balades éducatives afin de permettre des approches polies et sécurisées : importance de laisser le chien s'informer.

Je rajoute aussi outil pour le maître plus ou moins novice, le pas de sénateur lui permettant d'apprendre à observer et décrypter son chien mais aussi de mieux appréhender l'environnement global ce qui facilite l'anticipation.

J'ai sans doute oublié d'autres bénéfices de cette allure ...

Mes interrogations:

- Le pas de sénateur n'est-il qu'un outil pédagogique qu'on peut se permettre d'abandonner ponctuellement voire définitivement quand le chien a bien tout assimilé et qu'il a un comportement sain en balade ?
- Interrompre PARFOIS une séquence d'exploration ne fait-il pas aussi partie de l'apprentissage de la frustration ? J'en reviens à ma comparaison avec un jeune enfant qu'on amène à l'école et qui s'intéresse à tout ce qui se trouve sur le trajet ... sauf que l'heure tourne !
- Faudrait-il faire deux types de balades, une qui serait vraiment destinée exclusivement à l'exploration du chien et d'autres où le maître prend davantage le contrôle afin de travailler d'autres problématiques ?

D'autres questionnements viendront sûrement en fonction de vos réponses ... ;)
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais

Avatar de l’utilisateur
Billye
Messages : 1893
Enregistré le : jeu. oct. 23, 2014 8:37 am

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Billye » sam. juin 30, 2018 1:00 pm

Minosh a écrit :Mes interrogations:

- Le pas de sénateur n'est-il qu'un outil pédagogique qu'on peut se permettre d'abandonner ponctuellement voire définitivement quand le chien a bien tout assimilé et qu'il a un comportement sain en balade ?


Pour moi, une fois que tu as constaté les bénéfices de la marche lente , tu la conserves , tu ne te mets pas à marcher en marche nordique avec chrono ni à courir avec ton chien. Après , enfin moi je fais comme ça, quand tes chiens sont relaxs tu as un rythme qui te convient et qui leur convient des fois il est un peu plus rapide que le "pas de sénateur" destiné à poser un chien . Mais on reste sur des notions de lenteur . Il y a un post où plusieurs personnes ont mesuré la"vitesse" de leur pas ( certains étains à 2km/h par exemple) . Je ne le fais pas mais je suis sûre d'aller un peu plus vite avec des variations dans ma balade. Et si je m'apercevais que mes chiens ne prennent plus le temps d'inspecter ni de flairer alors je me dirais qu'il faudrait revoir ma vitesse. La règle est quand même d'avoir en tête que le lent est de mise .

Minosh a écrit : Interrompre PARFOIS une séquence d'exploration ne fait-il pas aussi partie de l'apprentissage de la frustration

Tu mets quoi derrière la séquence d'exploration? Si tu as un chien peu sûr de lui et que dans ta balade il prend l'initiative d'explorer un peu plus loin le terrain moi je dis Youpi et je n'interromps pas. Si exploration pour toi c'est flairer frénétiquement et ne pas savoir s'arrêter alors là il faut avoir en amont vu et lu son chien et stoppé pour qu'il ne "monte" pas comme ça.

Minosh a écrit :Faudrait-il faire deux types de balades, une qui serait vraiment destinée exclusivement à l'exploration du chien et d'autres où le maître prend davantage le contrôle afin de travailler d'autres problématiques ?


Là je ne comprend pas bien ton questionnement. Cela voudrait dire que tu pars en balade dans l'idée que tu vas pendant 1 heure "travailler" telle ou telle problématique et que donc tu fais tout pour que le contexte s'y prête , ce qui pour moi est contre-productif. Une balade c'est une balade, le chien explore, flaire, rejoint l'humain et est amené à croiser humains ou chiens et suivant les problématique alors on s'ajuste , par contre je ne nomme pas ça du contrôle personnellement.

Avatar de l’utilisateur
Mockinggirl
Messages : 584
Enregistré le : mer. août 06, 2014 11:24 am
Localisation : Lot-et-garonne (47) et Gironde (33)

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Mockinggirl » sam. juin 30, 2018 1:22 pm

Minosh a écrit :
Mes interrogations:

- Le pas de sénateur n'est-il qu'un outil pédagogique qu'on peut se permettre d'abandonner ponctuellement voire définitivement quand le chien a bien tout assimilé et qu'il a un comportement sain en balade ?

Abandonner ponctuellement : je suppose que oui, selon le chien et si les situations le permettent (type rando sans croisements par exemple). Néanmoins, certains chiens souhaitent parfois d'eux-même ne plus se balader rapidement (je pense au mien par exemple) ;)
Définitivement : non, car le pas de sénateur n'est pas un outil pédagogique et il n'est pas destiné uniquement aux chiens en rééducation ouen apprentissage, c'est le meilleur rythme pour que le chien puisse se balader correctement. C'est donc le rythme de base de toutes balades.


- Interrompre PARFOIS une séquence d'exploration ne fait-il pas aussi partie de l'apprentissage de la frustration ? J'en reviens à ma comparaison avec un jeune enfant qu'on amène à l'école et qui s'intéresse à tout ce qui se trouve sur le trajet ... sauf que l'heure tourne !

Evidemment que l'on va parfois devoir interrompre une séance de prise d'odeur pour x raisons. Personnellement, cela m'arrive non pas parce que l'heure tourne (je fais d'ailleurs attention à adapter la longueur de mes balades au temps dont je dispose, pour ne pas presser mon chien justement !), mais parce qu'un chien arrive et que je souhaite donc me déplacer pour aller au bord par exemple. Dans ce cas, je préviens et j'explique la situation à mon chien. C'est effectivement un renoncement, bien que je lui propose en général de retourner sur les odeurs qu'il a dû quitter, mais ce n'est pas une question de "garder le contrôle" de peur que le chien soit à l'initiative de la balade, comme tu le présentes toi. D'ailleurs, ce genre de situation ne se répète généralement pas souvent dans une balade.

- Faudrait-il faire deux types de balades, une qui serait vraiment destinée exclusivement à l'exploration du chien et d'autres où le maître prend davantage le contrôle afin de travailler d'autres problématiques ?

Si on est dans le cas d'un chien en apprentissage/rééducation, il faut effectivement dissocier balades "détentes" (donc dans un environnement qui ne demandera pas trop d'efforts au chien) et balades "de travail". Mais pour ces dernières, il s'agit juste d'aller dans des lieux appropriés pour travailler correctement la problématique (par exemple croisements humains, croisements chiens... etc) et de modifier éventuellement la durée, ce n'est pas une question de "prendre davantage le contrôle". D'ailleurs, les outils (longe), le rythme (pas de sénateur), la gestuelle, les demandes, etc. seront exactement les mêmes quand dans les balades "détentes".

D'autres questionnements viendront sûrement en fonction de vos réponses ... ;)
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4565
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Minosh » sam. juin 30, 2018 1:51 pm

Merci Mockingirl !
Tu fais bien de reparler de cette histoire de contrôle ! ;) On évoque souvent en apprentissage chez le chiot, le suivi naturel pour que le chien prenne l'habitude de surveiller et suivre son maître. C'est donc bien qu'on considère que le chien n'est pas à l'initiative mais que c'est le maître qui contrôle l'itinéraire ...
Il me semble que c'est quand même une notion importante à acquérir, car hormis les balades détentes où on peut effectivement se permettre de flâner là où va le chien, de nombreuses autres situations de déplacement nous amènent quand même à imposer un trajet précis ...
Si en apprentissage (ou rééducation) on laisse le chien guider, comment va t'-il acquérir cette notion ?

Pour le pas de sénateur à vie, je suis mitigée. J'ai déjà dit qu' Atesh était plutôt lent de nature et que je devais souvent l'attendre. Mais certains jours, il était plus vif et son allure également, tout en restant très correcte selon moi. Ca ne l'empêchait d'ailleurs pas de s'arrêter sur les odeurs.

Un chien en libre et seul, va flâner à certains endroits, accélérer à d'autres et si par exemple il a en tête de rejoindre un endroit précis il va carrément trotter. Pour moi, c'est tout aussi naturel !
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais

Avatar de l’utilisateur
Enzael
Messages : 68
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 1:45 pm
Localisation : Nord (59)

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Enzael » sam. juin 30, 2018 2:29 pm

Minosh a écrit :Merci Mockingirl !
Tu fais bien de reparler de cette histoire de contrôle ! ;) On évoque souvent en apprentissage chez le chiot, le suivi naturel pour que le chien prenne l'habitude de surveiller et suivre son maître. C'est donc bien qu'on considère que le chien n'est pas à l'initiative mais que c'est le maître qui contrôle l'itinéraire ...
Il me semble que c'est quand même une notion importante à acquérir, car hormis les balades détentes où on peut effectivement se permettre de flâner là où va le chien, de nombreuses autres situations de déplacement nous amènent quand même à imposer un trajet précis ...
Si en apprentissage (ou rééducation) on laisse le chien guider, comment va t'-il acquérir cette notion ?


Mais est ce que "contrôle" n'est pas différent de " je demande à mon chien de faire un minimum attention à moi" ?
Quand on change de direction par exemple.

Même en balade détente, on ne suit pas vraiment son chien je trouve, sinon on serait beaucoup je pense à faire du "hors piste" et à devoir s'enfoncer dans les sous-bois, dans une flaque un ruisseau, etc .
Même en ville et même si on lui laisse le temps de prendre son temps, c'est bien nous qui décidons de l'itinéraire; en lui demandant aussi de ne pas rentrer chez les gens, de rester sur le trottoir et de ne pas traverser quand il veut, de marcher longe détendue, etc
Je trouve quand même qu'on contrôle beaucoup de chose lors de ces balades.


Minosh a écrit :Pour le pas de sénateur à vie, je suis mitigée. J'ai déjà dit qu' Atesh était plutôt lent de nature et que je devais souvent l'attendre. Mais certains jours, il était plus vif et son allure également, tout en restant très correcte selon moi. Ca ne l'empêchait d'ailleurs pas de s'arrêter sur les odeurs.

Un chien en libre et seul, va flâner à certains endroits, accélérer à d'autres et si par exemple il a en tête de rejoindre un endroit précis il va carrément trotter. Pour moi, c'est tout aussi naturel !


Mais ce qu'on appelle "pas de sénateur", ça concerne l'humain pas le chien, non ?
On ne lui demande pas de marcher à 2km/h tout le long de la balade ?
Moi je le vois plus comme permettre au chien de prendre son temps et qu'il ne se sente pas "obligé" d’accélérer parce qu'il voit qu'on est déjà loin devant.
Il risque d'être plus attentif dans le fait de ne pas nous perdre plutôt que dans le fait d'explorer ?
Ou bien d'augmenter la fréquence et la rapidité de ses déplacements de peur de "rater quelque chose" ?
" Vivre avec un chien, c'est l'introduire dans notre monde d'Homme tout en respectant au maximum sa nature de chien .... "

Image


Retourner vers « Les aides pédagogiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité