Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

Le pas de sénateur

Les supports, les éléments utlisés pour l'éducation, la rééducation...
Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4565
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Minosh » sam. juin 30, 2018 5:10 pm

Minosh a écrit :Merci Mockingirl !
Tu fais bien de reparler de cette histoire de contrôle ! ;) On évoque souvent en apprentissage chez le chiot, le suivi naturel pour que le chien prenne l'habitude de surveiller et suivre son maître. C'est donc bien qu'on considère que le chien n'est pas à l'initiative mais que c'est le maître qui contrôle l'itinéraire ...
Il me semble que c'est quand même une notion importante à acquérir, car hormis les balades détentes où on peut effectivement se permettre de flâner là où va le chien, de nombreuses autres situations de déplacement nous amènent quand même à imposer un trajet précis ...
Si en apprentissage (ou rééducation) on laisse le chien guider, comment va t'-il acquérir cette notion ?


Mais est ce que "contrôle" n'est pas différent de " je demande à mon chien de faire un minimum attention à moi" ?
Quand on change de direction par exemple.

Même en balade détente, on ne suit pas vraiment son chien je trouve, sinon on serait beaucoup je pense à faire du "hors piste" et à devoir s'enfoncer dans les sous-bois, dans une flaque un ruisseau, etc .
Même en ville et même si on lui laisse le temps de prendre son temps, c'est bien nous qui décidons de l'itinéraire; en lui demandant aussi de ne pas rentrer chez les gens, de rester sur le trottoir et de ne pas traverser quand il veut, de marcher longe détendue, etc
Je trouve quand même qu'on contrôle beaucoup de chose lors de ces balades.
Bien d'accord. même dans la flânerie, on ne fait pas de hors piste. Le plus souvent, sauf pour aller vérifier une odeur, le chien aussi fait peu de hors piste...
En fait, je n'ai personnellement pas parlé de contrôle mais d'être à l'initiative du trajet et aussi du tempo !



Minosh a écrit :Pour le pas de sénateur à vie, je suis mitigée. J'ai déjà dit qu' Atesh était plutôt lent de nature et que je devais souvent l'attendre. Mais certains jours, il était plus vif et son allure également, tout en restant très correcte selon moi. Ca ne l'empêchait d'ailleurs pas de s'arrêter sur les odeurs.

Un chien en libre et seul, va flâner à certains endroits, accélérer à d'autres et si par exemple il a en tête de rejoindre un endroit précis il va carrément trotter. Pour moi, c'est tout aussi naturel !


Mais ce qu'on appelle "pas de sénateur", ça concerne l'humain pas le chien, non ?
On ne lui demande pas de marcher à 2km/h tout le long de la balade ?
Moi je le vois plus comme permettre au chien de prendre son temps et qu'il ne se sente pas "obligé" d’accélérer parce qu'il voit qu'on est déjà loin devant.
Il risque d'être plus attentif dans le fait de ne pas nous perdre plutôt que dans le fait d'explorer ?
Ou bien d'augmenter la fréquence et la rapidité de ses déplacements de peur de "rater quelque chose" ?[/quote]
C'est juste qu' un pas qui obligerait le chien à nous rattraper en permanence ne le mettrait pas en condition d'apprécier sa balade et que le chien lui ne fait pas du 2 km/h non stop ... Mais entre le vrai pas de sénateur et une allure speed, il y a sans doute une demie-mesure, non ? Un chien en longe est quand même fortement limité je trouve dans ses allures ... Il m'arrivait de trotter avec Atesh sur les passages "ennuyeux" ! ;) La problématique n'est pas la même par contre si le chien est en libre. Plus facile peut-être alors d'être toujours en vrai pas de sénateur ...

Maître à l'initiative ne veut pas dire qu'il n'y a pas de respect et d'écoute du chien ! Juste que tour à tour l'un aura le leadership sur l'autre mais dans la bienveillance.
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais

Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4565
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Minosh » sam. juin 30, 2018 5:12 pm

Désolée, j'ai zappé la quote d' Enzaël ...
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais

Avatar de l’utilisateur
mariemaya
Messages : 1326
Enregistré le : ven. nov. 11, 2011 10:11 am
Localisation : Savoie

Re: Le pas de sénateur

Messagepar mariemaya » sam. juin 30, 2018 6:02 pm

En effet quand les chiens sont en libres, si on marche vite, ils courent d'un endroit à un autre en essayant de nous suivre sans rien rater , alors là, c'est à nous de marcher lentement pour leur laisser le temps d'explorer.
Cet après midi j'ai fait une balade d'environ 2 heures, début en longe pour Maya, en forêt, Ovi en libre explore sans vraiment s'éloigner. Maya profite tranquillement . Si une piste se présente, elle va immédiatement monter, alors, je la freine et si besoin bloque et relâche pour qu'elle lâche prise. Ensuite on continue doucement, pour arriver sur un grand espace, où les vaches sont déjà passées ce qui permet de marcher sur et hors sentier. Là, je lâche Maya et les deux se régalent en inspectant chaque bouses , brin d'herbe, taupinières , pipis de copains , ou autre avec délectation, et à leur rythme . Je continue hyper lentement pour qu'ils en profitent au maximum, sans s'exciter et que Maya ait sa dose de liberté , une petite heure. Ensuite les deux sont rattachés pour rentrer à la maison et ils vont être peinards jusqu'à demain matin .
C'est le genre de balade qu'on fait habituellement.
Il m'arrive comme à tous de devoir presser le pas, alors là, j'attache les deux , laisse 2m, et j'avertis que là, allez hop, on se dépêche car ....Ils comprennent très bien, mais pour eux ce n'est pas une sortie .
Le souvenir, c'est la présence invisible. (Victor Hugo)

twitwi
Messages : 371
Enregistré le : mer. janv. 24, 2018 7:00 pm

Re: Le pas de sénateur

Messagepar twitwi » sam. juin 30, 2018 6:14 pm

Billye a écrit :Je ne sais pas sur un circuit normal car nous n'en avons pas faits ensemble. Mais à la dernière sortie que nous avons faite, je me souviens t'avoir plusieurs fois fait remarquer que tu marchais vite et que cela semblait allumer Jahya. En reprenant une allure très lente, nous avions constaté qu'elle était beaucoup mieux.

Merci Billye, c'est noté, on reprend les bases. ;)

Avatar de l’utilisateur
maymay
Messages : 842
Enregistré le : lun. févr. 15, 2016 12:23 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Le pas de sénateur

Messagepar maymay » dim. juil. 01, 2018 2:27 pm

Je reviens un peu à la question initiale et partage que mon expérience sans volonté de contradiction. J'ai parfois un peu de mal avec le pas du sénateur si le chien est tout le temps en longe - ce qui est actuellement le cas de Gümüs. Vos poilus ne vont-ils pas trottiner d'un endroit à l'autre de temps en temps? Alors oui, la longe permet de trottiner sur 15-20m, mais pourquoi ne pas lui permettre, de temps en temps toujours, de trottiner sur 40-50m? Bien que j'essaye au maximum de privilégier le pas le plus lent possible, je dois vous avouer qu'il m'arrive de plus en plus de faire attention à la "tension" de Gümüs qu'à sa vitesse. Je veux dire que s'il est détendu et qu'il veut avancer un peu plus vite, aucun problème, j'accélère un peu avec - au besoin, je sais qu'il va me suivre, je sais qu'il va s'arrêter, etc. Et il peut même nous arriver de "courir" (de manière détendue) sur 40-50m et de prendre le pas du sénateur tout de suite après. Je ne vais pas dire qu'il est "défoulé", évidemment, mais j'ai tout de même l'impression que lui accorder quelques petites accélérations lui plaît pas mal et qu'il me rend ça assez bien en retour : il n'excite pas, il fait attention à moi, etc. Est-ce mal faire? :165:

Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4565
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Minosh » dim. juil. 01, 2018 3:05 pm

C'est exactement ce que je faisais avec Atesh, trottiner avec lui parce que je sentais qu'il en avait besoin et revenir ensuite au calme ... ;)
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais

Lisa
Messages : 1611
Enregistré le : dim. févr. 19, 2012 3:15 pm
Localisation : Haute Vienne

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Lisa » dim. juil. 01, 2018 4:36 pm

:165: c'est une question que je me pose aussi mais la motivation n'est pas la même. Je travaille avec Aiko qui n'est pas un des chiens précédents. Il peut monter en excitation très très vite et assez haut c'est comme le lait déborde il est dans la casserole et aussitôt il a débordé. Je n'ai pas trop droit à l'erreur.
On marche lentement genre un pas posé après l'autre. Actuellement j'en suis au point où il ralentit de lui même en situation calme s'il ressent un pincement de la longe par son collier. Il a moins de 15m généralement 5 à 6 m. Il peut par jaillissement accélèrer un peu en trottinant jusqu'à la limite de longe qu'il commence à assimiler. Ca c'est parce qu'il déborde encore avec très peu d'excitation. Je m'arrange pour qu'il arrête de trottiner en me servant de mon intérêt pour mes pieds au sol ou de ma respiration je me retire de son action en quelque sorte. Mais il ne va pas trottiner plus sinon je m'arrête et j'attends qu'il stoppe et après il se retourne vers moi c'est bon j'avance.
Je ne fais que ça. Qu'il se sente bien ou pas joyeux ou malheureux on fait ça.
On rentre souvent en passant par un chemin boisé sans voiture, sans bétail, il est relativement fatigué, alors pour cent ou deux cents mètres je lui donne de la longe il se déplace à droite ou à gauche en trottinant s'il veut mais à ce moment là il est complètement détendu et c'est pour pas longtemps.

Je n'avais pas ce travail avec Kita il marchait devant, calmement, posément. Si j'observais quelque chose qui me contrariait je modifiais ma position des doigts sur la longe et je le sentais réagir en réponse. A ce point qu'un jour un chevreuil jeune était sur le bord de l'étang devant nous à 15 m qu'a fait Kita il s'est retourné vers moi pour me dire qu'est ce qu'on fait ? Et Kita était un excellent chasseur. Pour des raisons conventionnelles il restait en longe. (Ah ce Kita alors il surgit toujours inopinément mais j'ai au moins ce repère).

Avatar de l’utilisateur
Billye
Messages : 2104
Enregistré le : jeu. oct. 23, 2014 8:37 am

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Billye » dim. juil. 01, 2018 5:30 pm

maymay a écrit :Et il peut même nous arriver de "courir" (de manière détendue) sur 40-50m et de prendre le pas du sénateur tout de suite après.


Pour moi courir avec son chien parce qu'il veut aller plus vite ( sentir qq chose, voir plus loin, se rapprocher vite de ce qu'il a vu) est différent de lui laisser des fois la possibilité de choisir un chemin. Je pense que courir avec c'est lui dire non seulement je te suis mais je vais faire avec toi et s'il s'agit d'accélérer par rapport à une odeur ou la vue d'un gibier c'est lui dire ok on y va ensemble DONC on va chasser en duo. Enfin ce serait ma crainte en tout cas.

Avatar de l’utilisateur
Cath
Messages : 4731
Enregistré le : ven. nov. 11, 2011 7:14 pm
Localisation : Les Abatilles

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Cath » dim. juil. 01, 2018 6:10 pm

Ce matin, promenade en forêt, en longe, avec Nestor. Pour le pas de sénateur, je n'ai pas le choix : mes genoux refusent systématiquement d'aller à plus de 2 km/h.
Mais ça, c'est mon rythme de croisière...
Nestor, lui, s'est balladé longe détendue, mais en farfouillant de droite et de gauche, et en s'arrêtant de temps en temps, soit pour renifler un truc particulièrement intéressant (faut dire qu'il avait bien plu cette nuit, ça devait sentir drôlement bon pour lui), soit pour contourner un obstacle en revenant sur ses pas : il commence à bien comprendre la technique du "tu fais le tour".
Résultat : en une heure, j'ai dû marcher 1,5 km au grand maximum... mais lui, il a trottiné 5 ou 6 km au moins !
Et nous sommes rentrés tous les deux ravis de cette balade.
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre,
ni de réussir pour persévérer.

Avatar de l’utilisateur
Minosh
Messages : 4565
Enregistré le : lun. mars 05, 2012 1:34 pm
Localisation : Isère

Re: Le pas de sénateur

Messagepar Minosh » dim. juil. 01, 2018 7:34 pm

Billye a écrit :
maymay a écrit :Et il peut même nous arriver de "courir" (de manière détendue) sur 40-50m et de prendre le pas du sénateur tout de suite après.


Pour moi courir avec son chien parce qu'il veut aller plus vite ( sentir qq chose, voir plus loin, se rapprocher vite de ce qu'il a vu) est différent de lui laisser des fois la possibilité de choisir un chemin. Je pense que courir avec c'est lui dire non seulement je te suis mais je vais faire avec toi et s'il s'agit d'accélérer par rapport à une odeur ou la vue d'un gibier c'est lui dire ok on y va ensemble DONC on va chasser en duo. Enfin ce serait ma crainte en tout cas.

Jamais eu ce problème ... Et c'est là je pense où il faut assez bien connaître son chien pour savoir ce qu'on peut se permettre ou pas ! ;) Ce qui est possible avec l'un peut être un mauvais signal pour un autre.
Quand Atesh trottinait, ce n'était jamais parce qu'il avait senti quelque chose d'intéressant ... Il avait une autre attitude quand il avait repéré ou senti quelque chose.
Moi je voyais plus ça comme un cadeau que je lui faisais ! Une fois son envie satisfaite, il reprenait sa marche lente.
"Aux qualités qu'on exige du chien, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui soient dignes d'être adoptés ?"
Beaumarchais


Retourner vers « Les aides pédagogiques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités