Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

La sensibilité chez le chien

Toutes les questions, observations concernant l'éducation, la rééducation, les comportements de nos amis à quatre pattes
Avatar de l’utilisateur
Lenoa
Messages : 817
Enregistré le : dim. avr. 26, 2015 1:20 pm

La sensibilité chez le chien

Messagepar Lenoa » dim. mai 10, 2020 12:21 pm

Vaste sujet qu'est la sensibilité chez le chien. D'où l'idée d'une petite discussion autour de ce thème ! Et aussi parce que je suis en ce moment même en train de l'appréhender ++ avec Lennon. :165:

Souvent lorsqu'on demande aux gens de décrire leurs chiens, la sensibilité revient. Pour autant je suppose qu'il y a presque autant de sensibilités différentes que de chiens ? :128:

Par curiosité j'ai été voir la définition de "sensible" : "Capable de sensation et de perception." "Capable de sentiment, apte à ressentir profondément les impressions."

D'où vient la sensibilité chez le chien ? La sensibilité évolue t-elle tout au long de sa vie, des expériences, de notre manière d'être avec eux ?

Votre chien est-il sensible, pourquoi, comment ? Que mettez vous derrière cette idée ?

Par exemple mes chiens qui sont sans doute tous les 2 des sensibles, ne l 'expriment pas du tout de la même manière, et surtout, je trouve, ne le vivent pas de la même manière. J'ai la sensation que pour Lennon elle est plus "handicapante".

Si je prends les chiens que je connais bien, Lennon, Zadig, Grétel, Hold Up, Tao, Iéti et même Leeroy par exemple, ils ont tous leur sensibilité, mais aucun n'a la même. Grétel par exemple est une grande sensible, bien plus j'ai l'impression, qu'une Iéti, qui a pu pourtant exprimer des peurs.

Voilà, vos témoignages m'intéresse !!! Et aussi comment vous le travaillez au quotidien... ;)

Avatar de l’utilisateur
Thomas Omalley
Messages : 918
Enregistré le : mar. oct. 11, 2016 8:40 pm
Localisation : Mayenne

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar Thomas Omalley » dim. mai 10, 2020 1:51 pm

Sujet intéressant !

Leeroy, je dirais que c'est son "empathie" vis à vis des sentiments humains. J'ai l'impression qu'il capte tout, et très vite, enfin du moins qu'il en fait cas très rapidement ! Il est très sensible à cela.

Moins à d'autres choses selon moi : la modification de ses habitudes, l'environnement, les congénères etc, j'ai 'limpression qu'il est moins sensible sur ces aspects là. Je sais pas si c'est clair.

Avatar de l’utilisateur
gbsiéti
Messages : 1661
Enregistré le : mar. août 19, 2014 8:39 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar gbsiéti » dim. mai 10, 2020 4:16 pm

Oui je suis d'accord avec toi; Iéti a des peurs mais ce n'est pas une chienne très sensible selon mon propre sens du terme.
Elle ne va pas se formaliser de nos changements d'humeur ou de mon changement de ton.
Elle ne va pas s'inquiéter de quelqu'un qui l'enguirlande. Mon beau-frêre peut la prendre sur le vif en train de chaparder sur la table et hausser le ton par exemple, elle s'en contrefiche complètement.
Les changements de rythme ne lui posent aucun souci. Elle se fait aussi très très vite à un emménagement dans une autre maison pour des vacances par exemple.
Elle a des peurs ponctuelles et y réagit sur le coup mais c'est tout.

Tao est son contre-exemple. Lui est très sensible à une ambiance, à mes humeurs, à des changements d'habitude. Il peut assez vite se refermer. Il faut y prêter attention.

Ils sont très différents! Et le plus sensible n'est pas forcément celui qu'on croit au départ! ;)

Avatar de l’utilisateur
Cath&Co
Messages : 1682
Enregistré le : lun. sept. 05, 2016 5:41 pm
Localisation : La Rochelle

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar Cath&Co » dim. mai 10, 2020 7:15 pm

Sujet très intéressant, gbsieti ! Bonne idée d’en discuter !

Ce sujet me parle … parce que , comme vous l’avez vu , ou le savez , j’ai un grand sensible ici .
Comment se manifeste cette sensibilité chez Léon ?
D’abord , il est très impacté par son environnement. Les objets , le déplacement des objet d’un endroit à un autre , les objets nouveaux , les choses qui bougent avec le vent , les choses qu’il croit voir (un vieux tronc coupé dans les herbes , qui fait une forme noire , de loin ) , les gens qu’on croise et qui sont porteurs d’un bâton , manche , seau , canne à pêche etc…qui portent une cape de pluie , un chapeau volumineux , un grand sac … les grands animaux (vache , chevaux ) mais parfois les petits (poule …)
Pour tout cela , j’essaie de rester neutre et je le laisse y aller s’informer , toujours très lentement , grondant …
pour les gens , je fais comme d’habitude , je lui demande d’aller au bord et de laisser passer . Mon optique est de ne surtout pas en rajouter, rien que de dire un mot peut le mettre encore plus en alerte …
Il est très sensible aussi à nos intonations, à nos intentions … si je propose une sortie pipi en forçant l’intonation (joie) , il retourne se coucher direct .si je pars le balader sur les chemins maudits , le succès du passage est directement lié à mon état d’esprit (si je me dis : ça ne va pas fonctionner , direct il fait demi tour … si je pense à autre chose , il suit sans problème)
Ce qui me fait penser que mes émotions à moi , l’impactent particulièrement … et certainement au delà de ce que je peux penser et percevoir .

Pourquoi est il comme ça ?
Une partie est propre à lui , je pense … il manque peut-être de confiance en lui , en moi … C’est dur pour moi , d’imaginer qu’il pourrait se méfier de moi , ou de mes intentions . J’essaie d’être le plus transparente possible avec lui , sans mensonges ou idées derrière la tête , j’essaie d’être cash …

Une partie vient peut-être des particularités qu’on a sélectionné pour cette race . Je lis beaucoup de témoignage sur des groupes fb de boulams … le fil rouge de ces chiens : méfiants avec l’étranger , peureux , peu sociables voir agressifs avec les congénères , protecteurs de leurs maisons , maitres , pot de colle . Et tenaces .
Cette méfiance à l’inconnu est présente chez Léon . Il va rarement voir les humains en balade .Même si ça arrive parfois , qu’il soit très avenant avec un inconnu (un homme en général ) .

Il a beaucoup progressé en vieillissant sur ses réactions , même s’il reste sensible , j’ai l’impression qu’il arrive plus à prendre sur lui , et aller vers l’objet de sa trouille plus souvent … une fois qu’il a senti , analysé , dépassé , il peut repasser devant sans manifester .

Je pense qu’il restera malgré tout un gros sensible , jusqu’à la fin … pas de chien cool , serein , bien dans sa peau , tranquille … pas pour Léon .

auluna
Messages : 1571
Enregistré le : jeu. nov. 10, 2011 10:44 pm
Localisation : France, Isère, 38

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar auluna » dim. mai 10, 2020 8:18 pm

Super sujet!

J y reflechis depuis ce matin et...je trouve que c est pas évident en fait de définir cette hyper sensibilité.
Etre hyper sensible c est être touché, affecté, impacté émotionnellement par ce qui entoure le chien, son environnement, ses relations congénères,.humaines, ou autres, mais aussi à ce qu'il peut vivre intérieurement, physiologiquement..
Ca veut dire que tout ce qui l entoure, ce qu il vit est susceptible de l affecter, de le chambouler..
Mais alors l hypersensibilite engendre forcément des peurs? De grosses émotions qu il fait apprendre a gérer ?
Ne mélange t on pas la peur a l hypersensibilité ? Les 2 vont forcément de pair?
L Hyper sensibilité est aussi souvent reliée à l hyper émotivité.
ces 3 notions ont très liées, je trouve qu ilbest parfois difficile de les dissocier.

Cybelle est.hyper sensible, elle est susceptible de réagir fortement, mais c est parce qu elle a peur? Ce qui engendre une grande émotion, qu il faut qu elle apprenne à gérer ? Est ce aussi une question de confiance en soi?

Il y a aussi la notion d adaptabilité. Tout changement peut l impacter, est.ce juste une preuve de difficulté à s adapter, ou juste une sensibilité, ou un besoin de repères?

En tous cas, je crois que quel que soit les.remonses a mes questions, qu'elle ait peur, soit hyper sensible ou hyper émotive ou les 3,.selon les situations, je crois qu elle a encore plus besoin qu un chien plus zen, plus sûr, que sa maitresse soit sereine, calme en toutes circonstances, constante, un repère qui lui permette de s appuyer, le temps qu elle puisse, avec le temps, l âge, et un travail adapté à son rythme, faire face et être plus sereine pour mieux gérer cette sensibilité.
Ca demande donc un gros travail en tant que guide, maîtresse, que personnellement je commence à peine, n est ce pas :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
mitee
Messages : 3421
Enregistré le : ven. avr. 29, 2016 10:27 am
Localisation : sud du 92

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar mitee » dim. mai 10, 2020 9:17 pm

buzz est sensible sur certains sujets mais il l'est bien moins que pouvait l'être irune.

il me semble plus impacté par les émotions qui se bousculent en lui quand il rencontre un chien, que lorsque moi j'exprime quelque chose. après j'ai toujours essayé de leur faire comprendre la différence entre c'est dirigé contre vous, et ca me regarde. quittes a leur demander de rester a distance (quand je me sens colérique)

et je rejoint aluna, il ne faut pas confondre peur , empathie et sensibilité/emotivité
"mes loulous"

Avatar de l’utilisateur
basile_one
Messages : 2586
Enregistré le : jeu. oct. 03, 2013 7:53 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar basile_one » mar. mai 12, 2020 10:56 am

Lenoa: « La sensibilité évolue t-elle tout au long de sa vie, des expériences, de notre manière d'être avec eux ? »

Pour moi oui, sans hésiter.

A la base bien sûr c’est le tempérament du chien, son hérédité qui vont déterminer de sa sensibilité. Maintenant il me semble que plusieurs facteurs vont vont être décisifs sur l’évolution de cette sensibilité: L’état général du chien, son bien-être, sa santé, son psychisme, et j'en oublie certainement.

Dans notre société, la bienveillance de l'humain, sa capacité à s’investir dans la connaissance du chien ont une influence certaine sur les facteurs mentionnés ci-dessus. Je prends peut-être un raccourci, mais j’en déduis que, dans notre société, la sensibilité du chien, son évolution et son expression sont donc liées intimement à l’humain. Liées à l’humain, à son psychisme, sa santé, son ressenti, sa propre sensibilité, etc. Et oui nos chiens sont des éponges affectives.

« ….il y a presque autant de sensibilités différentes que de chiens ? ». Ben oui et, à mes yeux, plus encore.

Dans ce sens j'ai de la peine à répondre clairement pour ce qui nous concerne. Est-ce que la sensibilité de Malko (au vent, à certains bruits, par ex) est due à son tempérament ou à une association négative (donc serait en fait une peur) je ne sais pas. L'expression et l'évolution de cette sensibilité sont, sans aucun doute liées à moi, à ma capacité à être à son écoute, à gérer son environnement.... là aussi j'en oublie sûrement. Et c’est mon devoir de l’aider avec bienveillance.

Avatar de l’utilisateur
Urumi
Messages : 583
Enregistré le : ven. nov. 24, 2017 5:01 pm
Localisation : Belgique

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar Urumi » dim. mai 17, 2020 10:07 pm

Entre nous, on surnomme Eldrid "la police des émotions".

Elle semble particulièrement affectée par tout changement d'humeur. Je pleure, elle vient me voir. On a un fou rire, pareil. On se dispute, elle intervient également. Parfois ce n'est même pas une dispute, mais un simple haussement de ton lors d'un débat passionné. Et souvent, elle parvient à détendre l'atmosphère parce que ça nous fait rire "ah oups, voilà la police des émotions", ça désamorce un peu le conflit et fait redescendre la tension. Donc elle arrive à ses fins finalement. :D

Je rejoins Auluna, cette particularité m'a encouragée à rechercher un peu de stabilité émotionnelle, parce que sinon l'interaction était compliquée entre nous. Mais je ne recherche pas non plus un calme artificiel, parce que je pense que c'est aussi important d'être vrai par rapport à son ressenti. Qu'autrement ça peut encore plus brouiller le message. C'est un travail au long court. ;)

Par ailleurs, elle est sensible aux bruits forts : tout ce qui s'approche des détonations ou de l'orage. Mais je ne la qualifierais pas de craintive, parce que ses peurs sont liés à cet élément particulier, elle n'a pas peur des humains ni des autres chiens par exemple.

fantasio
Messages : 52
Enregistré le : mer. août 03, 2016 12:46 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar fantasio » lun. mai 18, 2020 8:02 am

Je considère mes trois chiens adultes comme "sensibles" (pas encore de recul sur le chiot) mais dans le "bon sens" du terme et de façon positive. Ils le sont juste ce qu'il faut pour vivre sereinement dans leur environnement tout en assurant une harmonie et une cohésion dans le groupe.
Je pense que je me réfère beaucoup à la première définition donnée "Capable de sensation et de perception." "Capable de sentiment, apte à ressentir profondément les impressions."Ils sont de vrais éponges à émotions avec nous mais également entre eux et ils perçoivent immédiatement quand ça ne va pas, adaptant leur comportement à notre état d'esprit ou physique.

Je pense même que c'est cette capacité à être sensible qui les a lié aux hommes de cette façon, au moins autant que leurs extraordinaires capacités physiques. Si ils sont restés à nos cotés c'est au moins autant pour les services rendus que pour leur capacité à nous ressentir mieux que nous même. Cette sensibilité à peut être même été recherchée voir encouragée via lé sélection.

Avatar de l’utilisateur
chance
Messages : 6506
Enregistré le : sam. nov. 12, 2011 7:47 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar chance » mer. mai 20, 2020 9:24 pm

Un article très intéressant et que j'ai vérifié bien des fois avec mes chiens de clients.

https://www.nature.com/articles/s41598- ... P2JW0sFl1I


Retourner vers « Education, Rééducation, Comportement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités