Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

Conseils destinés aux enfants: "LES MOTS D'AMBRE"

Pour une meilleure cohabitation...
Avatar de l’utilisateur
Calou
Messages : 1435
Enregistré le : ven. nov. 11, 2011 1:33 am
Localisation : 72
Contact :

Conseils destinés aux enfants: "LES MOTS D'AMBRE"

Messagepar Calou » sam. nov. 26, 2011 10:21 am

J'avais déjà copié collé ce texte sur chienlibre. Je le remets ici car il est plein de bon sens et simple pour les enfants.

Un chien parle aux enfants

Ne viens pas près de moi sans demander l'autorisation de mon maître.
Si mon maître accepte que tu t'approches de moi, ne me touche pas.
Montre le dos de ta main fermée pour que je sente ton odeur.
Parle-moi doucement et calmement.
Si j'ai l'air intéressé, tu peux me caresser sur la tête et sur le dos en me parlant doucement.
Je peux avoir gardé des souvenirs désagréables de mes contacts avec des enfants : des cris, des pincements, des cailloux reçus, des baguettes brandies au-dessus de moi... dans ce cas, je peux me montrer agressif avec toi...


Ne me touche pas quand je suis attaché
Je ne peux pas entrer dans certains magasins, alors mon maître m'attache dehors, à l'endroit prescrit. Je suis triste et malheureux car mon maître s'est éloigné ; beaucoup de monde passe devant moi... On a envie de me consoler... Mon maître n'est pas là pour lui demander si tu peux me caresser, alors ne me touche pas ! Mais tu peux me parler d'une voix douce en restant à distance.
Mon maître a peut-être déposé un paquet ou un panier près de moi... je vais le garder. Si tu approches tu risques d'être mordu.


Ne me touche surtout pas si je me suis réfugié sous un meuble.
Tu voudrais me tirer de là. Ne passe pas ta main sous le meuble, si je suis là c'est que j'ai envie d'être tranquille et je peux être fâché si tu me déranges.
Si tu tiens à ce que je sorte de là, appelle-moi avec une friandise, en t'éloignant. Peut-être, alors, accepterais-je de venir. Mais ne m'oblige pas. Je ne dois pas me sentir coincé et dans l'impossibilité de sortir car je deviens agressif.

Aucun chien ne ressemble à un autre !
Tu connais un labrador doré très gentil. Tu en rencontres un autre qui lui ressemble : il a aussi de beaux yeux noirs, un beau pelage doré.
Celui-là n'est peut-être pas aussi gentil. Tu t'approches pour le caresser comme tu caresses l'autre... il grogne. Pourquoi ? Il te dit, à sa façon, de ne pas approcher. Si tu n'en tiens pas compte, il te mord. Alors le chien est puni. C'est injuste car il a averti qu'il ne fallait pas approcher. L'homme qui ne connaît pas bien les chiens le punit, au pire l'abandonne car il le considère comme dangereux.
Qui est fautif ? Ce sont les parents qui n'ont pas appris à l'enfant le langage du chien.
Tu te trouves devant un chien qui grogne. Si tu te sauves le chien te poursuit, il peut te renverser ou te mordre. Deviens comme une statue et baisse les yeux. Ne le regarde pas dans les yeux. Mais ne lui tourne pas le dos non plus.
Ne bouge pas. Ne crie pas. Le chien va se désintéresser.
Tu peux essayer de reculer lentement. Si le chien réagit, ne bouge plus.
Il ne faut jamais s'enfuir en courant devant un chien, même en vélo (le chien court plus vite). Un chien court naturellement derrière un enfant qui court. C'est parfois pour jouer. Mais courir excite le chien.
Grimper sur une chaise ne sert à rien.


Ne t'approche pas de moi en courant.
Un monsieur se promène avec son chien en laisse dans la rue. Tu arrives en courant. Que risque-t-il d'arriver ? Si tu dépasses en courant, le chien, qui aime courir derrière ce qui fuit, s'élance vers toi, tend la laisse brusquement. Si le monsieur est distrait, il peut tomber, lâcher la laisse... Le chien peut te mordre ou s'enfuir s'il n'est pas très bien éduqué.
Si tu vois un promeneur avec un chien, ralentis le pas, marche normalement. Tu peux te remettre à courir quand tu es éloigné de plusieurs mètres.


Ne m'excite pas par des cris violents et des gestes désordonnés.
Nous les chiens, nous avons l'ouïe beaucoup plus développée que l'homme. Les cris nous font mal aux oreilles. Je voudrais m'enfuir. Si je ne sais pas m'éloigner je peux sauter sur toi pour te faire taire, pour que cessent ces bruits violents. Pas parce que je suis méchant mais parce que ça me fait mal.
Quand je suis derrière la grille ou la clôture, j'aime courir et aboyer. Ne t'arrête pas devant moi en faisant le clown et en essayant de m'imiter. J'aboierai de plus en plus, je vais m'énerver sur ce personnage qui menace mon territoire en s'agitant devant moi. C'est comme cela que je risque de détester les enfants.
Il en va de même si je suis enfermé dans la voiture de mon maître. Parfois certains enfants me regardent derrière la vitre et frappent sur la voiture. Je vais aboyer, m'agiter. Je serai de plus en plus méfiant à l'égard des personnes qui frôlent la voiture. C'est comme cela qu'on rend un chien agressif. Et je risque, sans le vouloir, d'abîmer la voiture de mon maître qui me punira au retour. Pourtant, qui mérite la punition ?

Ne me réveille jamais brusquement quand je dors.
Si l'on m'arrache brusquement de mon sommeil et que je vois quelque chose près de moi, instinctivement je me crois menacé car je n'ai pas eu le temps de me réajuster à la vie domestique, et je risque de mordre. Qui est responsable ? Les parents s'ils n'ont pas éduqué leur enfant ou l'enfant qui n'obéit pas aux conseils donnés.
Il faut me réveiller en m'appelant par mon nom.


Ne me regarde pas droit dans les yeux.
Je descends du loup et j'ai des instincts qui viennent de la nuit des temps.
Dans une meute il faut un chef. Celui-ci est reconnu par les autres : c'est lui qui mange le meilleur morceau, qui conduit la meute, etc. Un autre loup veut prendre la place. Il se place devant le chef et ils se regardent droit dans les yeux. Si un des deux détourne les yeux, il a perdu. S'ils continuent à se fixer et qu'aucun ne veut s'éloigner, alors c'est la bagarre, la lutte pour le pouvoir.
Ma meute, c'est la famille dans laquelle je vis. La hiérarchie doit s'établir. Le chef, ce sont les parents. Ensuite viennent les enfants. Ma place est tout en bas.
Dès son arrivée dans la famille, le chien doit être au bas de la hiérarchie. Si le chien est dominant, il va grogner et essayer de remettre en question cette hiérarchie. Les parents, qui sont les chefs, peuvent eux, regarder le chien dans les yeux, pas les petits enfants. Après 11-12 ans, l'enfant peut essayer de dominer le chien mais il doit toujours respecter les ordres du chef sinon le chien va être perturbé. (exemple : Le père dit au chien : "Va dans ton panier". L'enfant dit "Non, je veux encore jouer avec lui". Le chien ne saura plus qui est le chef et risque de ne plus obéir.





Ne me dérange pas quand je mange.
Le contenu de ma gamelle m'appartient. Seul le chef, donc mon maître, peut m'enlever ma nourriture. Il doit me l'avoir appris quand je suis encore petit. Les enfants ne sont pas le chef et n'ont aucun droit à ma nourriture. Je risque de mordre si on y touche.



Quelques conseils.
* Si un chien vous mord, il ne faut pas bouger. Tirer aggraverait les dégâts. Il faut , autant que possible, dominer sa douleur et sa peur, ne pas la montrer au chien, ne pas crier (ça l'exciterait encore davantage). Essayer de lui parler d'une voix grave afin de le calmer.
* On joue avec un chien, (corde, bâton, ...). Chacun tire de son côté. Ses dents s'approchent de la main pour mieux saisir l'objet, il arrive qu'il avance trop et peut attraper les doigts. Il faut lâcher l'objet.
* Ne jamais laisser un chien seul avec un enfant, quelque gentil que soit le toutou.
* Quand un enfant joue avec un chien, s'assurer qu'il y a un adulte près de lui.
* Le chien a une queue. Pour lui, c'est un moyen de communication. On appelle cela le langage corporel. On peut comprendre les sentiments du chien grâce aux mouvements de cette queue et du reste du corps : attitude de chef, de soumission, invitation au jeu, etc.. Donc le chien a besoin de sa queue. Ne tirez donc pas sur la queue du chien, évitez de marcher dessus car elle est très sensible et la réaction peut être brutale !

On a coupé la queue de certaines races. Cela fait du tort aux chiens qui ne peuvent, de ce fait, être compris par leurs congénères. Heureusement, maintenant, on commence à abolir cette coutume.

* Si, lors d'une promenade, votre chien tenu en laisse est attaqué par un autre, ne vous en mêlez pas s'ils sont de même taille. Il faut lâcher la laisse et s'écarter (il est important de lâcher la laisse car le chien tenu en laisse est plus agressif, fort du soutien de son maître qu'il sent à l'autre bout... si vous lâchez la laisse, il peut ne pas y avoir de bagarre car le chien se sentira moins fort devant l'autre !). Tout ce qu'un enfant peut faire c'est s'éloigner en appelant son chien. Si votre chien est plus petit et se fait agresser par un gros chien, faites-vous aider... l'idéal serait de pouvoir jeter un seau d'eau froide sur la tête du gros chien... cela le surprendrait suffisamment pour vous laisser le temps de vous baisser pour ramasser votre petit chien mais il faut alors qu'une autre personne, avec de l'autorité (ou, bien sûr, le maître du chien) intervienne auprès de l'autre chien pour qu'il ne souhaite pas reprendre la bagarre... je reconnais qu'il est difficile, dans ces cas-là, de réagir avec sang-froid... pourtant, c'est parfois le seul moyen de sauver son petit chien !!


La source: http://ambre3.rmc.fr/389325/Un-chien-parle-aux-enfants/
+Calou, la loutte, Gnougnou, 17/07/07-12/02/19 :164: :( :112:
+Vico, la Vicotte de l'amour, 26/11/97-06/12/10
+Pirate, ma Pouille, Poupouille, ici depuis 17/12/10-05/04/18.
Ouakou, la Koukou, 30/10/18
2 p'tits bipèdes, le 12/01/2013

Avatar de l’utilisateur
Cath
Messages : 4710
Enregistré le : ven. nov. 11, 2011 7:14 pm
Localisation : Les Abatilles

Re: Conseils destinés aux enfants: "LES MOTS D'AMBRE"

Messagepar Cath » sam. nov. 26, 2011 4:11 pm

Calou a écrit :J'avais déjà copié collé ce texte sur chienlibre. Je le remets ici car il est plein de bon sens et simple pour les enfants

Oui dans l'ensemble, mais...

Si j'ai l'air intéressé, tu peux me caresser sur la tête et sur le dos en me parlant doucement.
Caresser si le maître dit que c'est possible, soit, mais mieux vaut éviter la tête, non ?

appelle-moi avec une friandise
Outre que c'est contraire à notre esprit (on "achète" la venue du chien avec la friandise), ça peut être dangereux, avec un chien gourmand/glouton qui happera les doigts avec la friandise...

Dans une meute il faut un chef. [...] Ma meute, c'est la famille dans laquelle je vis. La hiérarchie doit s'établir. Le chef, ce sont les parents. Ensuite viennent les enfants. Ma place est tout en bas. Dès son arrivée dans la famille, le chien doit être au bas de la hiérarchie. Si le chien est dominant [...]
Alors là... ce sont tous les préjugés contre lesquels on se bat !!!
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre,
ni de réussir pour persévérer.

Avatar de l’utilisateur
Calou
Messages : 1435
Enregistré le : ven. nov. 11, 2011 1:33 am
Localisation : 72
Contact :

Re: Conseils destinés aux enfants: "LES MOTS D'AMBRE"

Messagepar Calou » sam. nov. 26, 2011 8:43 pm

Cath a écrit :Oui dans l'ensemble, mais...

Bien d'accord. Les points que tu soulèves, nous luttons contre. Mais le reste est plein de bon sens il me semble.

Sur chienlibre j'avais occulté ces passages pour "arranger" le texte. Là j'ai préféré le garder dans son intégralité.
A nous de soulever les points à nuancer voir rejeter comme tu as commencé à faire. :D
+Calou, la loutte, Gnougnou, 17/07/07-12/02/19 :164: :( :112:
+Vico, la Vicotte de l'amour, 26/11/97-06/12/10
+Pirate, ma Pouille, Poupouille, ici depuis 17/12/10-05/04/18.
Ouakou, la Koukou, 30/10/18
2 p'tits bipèdes, le 12/01/2013

Avatar de l’utilisateur
Cath
Messages : 4710
Enregistré le : ven. nov. 11, 2011 7:14 pm
Localisation : Les Abatilles

Re: Conseils destinés aux enfants: "LES MOTS D'AMBRE"

Messagepar Cath » sam. nov. 26, 2011 11:41 pm

Calou a écrit :le reste est plein de bon sens il me semble.

Absolument ! Dans l'ensemble, ça conseille respect du chien et prudence : ce n'est pas si mal...
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre,
ni de réussir pour persévérer.


Retourner vers « Enfant et chien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité