Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

Castration

Cette rubrique est là pour échanger sur la santé et l'alimentation de nos chiens mais en aucun cas, elle ne peut remplacer une consultation chez le vétérinaire.
Avatar de l’utilisateur
basile_one
Messages : 2292
Enregistré le : jeu. oct. 03, 2013 7:53 pm

Re: Castration

Messagepar basile_one » sam. oct. 19, 2019 10:06 am

Vu sur le net un sujet très intéressant concernant la castration du chien mâle. Les auteurs sont le Dr. U.Ganslossert (biologie et zoologie) et la vétérinaire S. Strodtbeck. La traduction a été assez ardue. J'espère qu'il n'y a pas trop de germanismes et vous prie, le cas échéant, de m'en excuser.

D’entrée les auteurs relèvent que, même si beaucoup de vétérinaires, de moniteurs et de propriétaires de chiens considèrent la castration comme la solution magique à toutes sortes de problèmes comportementaux, une castration ne pourra jamais remplacer une bonne thérapie comportementale. Selon eux beaucoup de soucis comportementaux que nous pensons associés aux hormones —dans ce cas la testostérone— sont la conséquence d’autres troubles et ne se laissent pas influencer par une castration.

Castration du chien jeune
Ils sont catégoriquement contre la castration pratiquée avant la fin de la puberté. Cette pratique qui, selon eux, nous vient des USA, où on castre à tour de bras, a des conséquences négatives pour le chien. Toujours selon eux les chiens castrés avant la fin de la puberté montrent des signes d’agression envers leurs congénères du même sexe, ils sont aussi moins surs d’eux, pas seulement envers leurs congénères. Ils accusent des retards dans leur développement général et ne sont jamais adultes car leurs capacités mentales n’atteignent jamais leur maturité. La raison en est que les hormones sexuelles sécrétées pendant la puberté participent au développement du cerveau.

Une agression n’est pas forcément une agression.

La raison la plus fréquente pour une castration (74%) est un comportement non désiré. Même si c’est une croyance bien répandue, on ne peut supprimer des comportements agressifs avec une castration, c’est même assez rarement le cas selon les auteurs. Je cite: « Une analyse détaillée des comportements montrés s’impose avant toute décision car un comportement agressif per se n’existe pas. Les comportements agressifs sont bien plus souvent une réaction à une situation perçue comme dangereuse par le chien. « 

L’agression par peur
Les agressions par peur ne sont pas solutionnées par une castration. Pour cette forme d’agression la castration serait complètement contre-indiquée et risquerait même d’aggraver le problème. « Les réactions de peur ou de paniques sont causées par une peur de perte de contrôle ou l’anticipation d’une situation évaluée comme dangereuse de la part de l’animal. Physiologiquement ces réactions sont contrôlées par l’hormone de stress, le cortisol.
L’hormone sexuelle mâle, la testostérone freine la sécrétion de cortisol, ce qui diminue la peur et augmente la confiance en soi. Si on supprime cette hormone l’animal sera encore moins sur de lui, ce qui va augmenter le comportement dit agressif. »

Rassurer au lieu de castrer
L’agression dite de défense en face d’une menace ne sont pas influencées par les hormones sexuelles.
Les seules solutions dans ces situation sont une entrainement individuel du comportement associé à l’amélioration des compétences du maitre. C’est particulièrement important de rassurer ces chiens et non de leur enlever de la testostérone.

Défense des jeunes animaux et infanticide
L’hormone qui est en jeu dans ces cas est l’hormone parentale, la prolactine dont la concentration augmente aussi chez les mâles en présence de jeunes animaux ou d’enfants dans la famille, voire même d’une grossesse de la maîtresse de l’animal. C’est cette hormone qui fait qu’un mâle va adopter un comportement protecteur envers les chiots ou les enfants de la famille. Ce comportement peut être problématique. Il peut être observé aussi chez des animaux castrés. Comme un niveau de testostérone élevé inhibe la montée de prolactine il est contre-indiqué de castrer pour ce cas d’agressions.

Agressions liées au statut et à la concurrence
Les agressions intraspécifique (mâle - mâle) = la castration aide. Mais, si le comportement a déjà eu le temps de se renforcer il faudra avoir recours à une thérapie comportementale.

La dominance
Ah la dominance, source de tous les maux… et souvent la raison de la castration. Ce qu’on appelle dominance n’a rien à voir avec une volonté de dominer mais bien plus avec un manque de compétence de la part du maitre.
Inutile de préciser dans ces conditions que la castration n’est pas une solution.

Comportement de chasse et vagabondage
Le comportement de chasse et de prédation des canidés est déclenchée par un stimulus: un objet qui part rapidement va déclencher une poursuite et évtl. une prédation. Rien à voir avec les hormones sexuelles.
Par contre le vagabondage quand il y a des odeurs de chiennes en chaleur est clairement de nature sexuelle. Une castration peut aider à résoudre ce problème.

Hypersexualité
Là aussi il faut différencier clairement la raison de l’hypersexualité. Le chevauchement n’a bien souvent rien à voir avec un comportement sexuel. Ça peut être une décharge émotionnelle, un besoin de se rassurer face à une situation stressante, une façon de maitriser un chien excité, etc…

Avatar de l’utilisateur
chance
Messages : 6343
Enregistré le : sam. nov. 12, 2011 7:47 pm

Re: Castration

Messagepar chance » dim. oct. 20, 2019 9:28 pm

Je suis tout à fait en accord avec ce texte et il rejoint mes constatations.

Les USA castrent à tour de bras, coupent les cordes vocales à tour de bras, usent des cages à tour de bras....What else....

Avatar de l’utilisateur
basile_one
Messages : 2292
Enregistré le : jeu. oct. 03, 2013 7:53 pm

Re: Castration

Messagepar basile_one » lun. oct. 21, 2019 12:21 pm

Exactement : what else :roll:
J'ai aussi trouvé des arguments fort intéressants (allant dans le même sens aussi) sur le blog de Antoine Bouveresse.

Avatar de l’utilisateur
chance
Messages : 6343
Enregistré le : sam. nov. 12, 2011 7:47 pm

Re: Castration

Messagepar chance » lun. oct. 21, 2019 2:06 pm

Oui j'avais lu Antoine.

Avatar de l’utilisateur
chance
Messages : 6343
Enregistré le : sam. nov. 12, 2011 7:47 pm

Re: Castration

Messagepar chance » lun. oct. 21, 2019 2:09 pm

J'ai conservé deux non castrés.

Réellement différents dans leur manière de réfléchir.
C'est le beaglou et le mini akita., mix chihuahua et pommeranien, ressemble à un mini akita. Lol
Chasseur, grande gueule....mais prudent dans son approche des grands tout en ne les craignant pas.

J'avais de la prudence réfléchir avec le setter et après la castration, il se faisait chevaucher et il était moins bon dans sa com.


Retourner vers « Santé-Alimentation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité