Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

La petite setter

Toutes les questions, observations concernant l'éducation, la rééducation, les comportements de nos amis à quatre pattes
Eole
Messages : 127
Enregistré le : lun. nov. 26, 2018 7:05 pm

La petite setter

Messagepar Eole » lun. déc. 03, 2018 1:36 pm

Bonjour,

Après ma petite présentation, je décide d'ouvrir un topic/journal sur Népal (pour rappel, quasi 2ans, femelle, stérilisée à 1 an et demi, arrivée chez nous à 2-3 mois).

J'ai tenté de condenser pour "l'état des lieux", mais j'avais prévenu, ce sera long...!!! désolée pour l'énorme pavé, et j'espère que certain(e)s auront le courage de lire ;)

En problématique que nous rencontrons :
- Congénères : elle a besoin de voir/aller voir tous les congénères.
Ayant voulu travailler les rencontres congénères, elle a opté pour la tactique "je me couche" et/ou "approche chasse dégueulasse" (vous voyez? Le chien qui se rapproche de plus en plus du sol tout en avançant et en tendant son cou), elle fixe, et "bondit" à l'approche d'un chien. :121:
Pour que l'approche de la rencontre soit mieux, il faut que le chien apparaisse dans son champ de vision proche (=il faut qu'elle le voit quand il est à quelques mètres d'elle), on aura en plus pas de problème de longueur de longe, il faut qu'il ne vienne pas face à elle et que l'espace soit dégagé.
Autant dire qu'en ville c'est une situation quasi impossible...et que c'est une vraie source de stress pour nous...car la faire décrocher en ville est quasi infaisable.
Il faudrait que j'analyse quand ce sera possible : il me semble qu'elle ne se couchera pas si elle est en libre (alors oui oui... on l'a déjà tirée pour éviter des rencontres... car on stresse quand elle fixe ou qu'elle se couche à attendre le chien, car les gens viennent systématiquement quand elle est couchée, pensant que c'est un appel ou un signe de soumission il me semble... :roll: ).

A côté de ça elle n'aime pas spécialement le contact donc, donc la rencontre est très souvent particulière :
- soit elle s'en désintéresse et part toute "gaie" dans une direction (c'est particulier à suivre ^^),
- soit elle sera mal à l'aise (se fige ne sachant plus quoi faire, ou sinon propose de la course car ça elle sait faire ou parce qu'elle a besoin de décharger devant le chien qui la met mal à l'aise?, ou bien elle est physiquement pas à l'aise elle s'approche comme un chat qui a peur, part, revient sentir),
- soit elle déchargera ou cherchera à attirer l'attention (je ne sais pas dire ce que c'est vraiment entre les 2 options),
- soit elle trouvera en face un chien excitable et donc pourra s'exciter pour faire de la course.
- Sur un chien pas à l'aise en face (craintif), elle ne proposera pas de la course (elle peut avoir tendance aussi à profiter de la situation car elle se retrouve alors être le chien le plus à l'aise, mais dernièrement elle ne m'a pas montré ça) donc il y a une réflexion. Sur ce type de chien, il me semble qu'elle passe "beaucoup de temps" à le sentir.
- il arrive parfois quand même que la rencontre soit correcte, mais elle ne sais pas quoi faire après quelques instants je dirais.

- Son rythme speed, très speed. Tout est speed chez elle, ses déplacements sont speed (se relever, descendre du canapé etc), sa façon de vivre est speed. Elle a diminué son rythme néanmoins. Son allure c'est le galop. Elle est dysplasique et on ne sait pas si le galop ne serait pas aussi pour elle une façon de se déplacer de manière moins douloureuse?!
C'est aussi 2 choses à gérer : elle a besoin de sortie, elle a besoin de courir, elle est speed, mais il faut doser car si on fait trop, elle sera raide comme un bâton des pattes arrières ensuite...

- Sorties
En sortie "nature", à partir de ses 6 mois, elle entrait complètement dans sa bulle, le nez au sol, faisant "cloc cloc" (pour ceux qui ont un chien de chasse, ça vous parle peut-être!), écoutant rien de rien (voix, gestuelle, longe), fonçant tête baissée tout droit, gauche/droite/derrière de manière frénétique, et partant derrière chaque oiseau.
En 2 sec elle est à 100 m et elle tient la distance...
Les sorties nature sont donc devenues à ce moment là uniquement en longe, et de plus en plus rare car ingérable. :(
J'ai repris depuis avril, 1 à 2 sorties "nature" par semaine, mais uniquement en longe.
Il faut cibler les horaires : c'est impossible de faire une sortie "nature" avant 10h30 et après 16h..donc c'est le we. Il faut aussi cibler les lieux : si trop "nature" elle sera dans son monde/ingérable, il faut éviter les endroits avec passage d'avion et d'oiseaux (ça la fait monter...). Pourtant avant ses 6 mois, nous n'avions pas ces soucis, nous faisions des balades l'été jusqu'à 21h et sur des lieux où passait dans le ciel des avions...

Sortie "quartier" (=quartier résidentiel, avec beaucoup d'espaces verts, beaucoup de passage chiens, enfants, mais aussi tout plein de parcours possibles, avec quelques rues "passantes" et des rues pas du tout passantes mais avec des portails et trottoirs très étroits). Je cherche encore ce qui lui pose réellement soucis en elle en ville. J'ai essayé d'autres villes et ça se voit clairement qu'elle n'est pas à l'aise (elle part tête baissée, elle sursaute, décharge)).
J'ai décalé mes horaires le matin, donc je la sors le matin que vers 9h (après les passages de tous les enfants qui vont à l'école et de ceux qui vont au boulot et de la sortie de la plupart des chiens) donc c'est relativement calme du coup. Je ne trouve pas le problème... :165: Pour moi, ce n'est pas lié aux voitures/bus/camions poubelle (elle ne réagit pas du tout), je me suis demandée un moment si c'était à cause du trop d'odeurs (de chiens? de bouffe/déchets des humains? de chats? de rongeurs/hérissons qui passent la nuit?! Etc), ou de la longe (mais on a essayé longe de 4m/6m/10m).
Ca se traduit par :
- elle décharge sur pas mal de choses (moins dernièrement).
- à une période, elle pouvait partir en mode "turbine" : elle se mettait à courir comme un 1/4h de folie d'un lapin, tout en grognant (et moi... j'étais au bout de la longe...incapable de gérer cette situation).
-Tout ce qui est mangeable à ses yeux, elle le mangera, ou tout ce qui est déchiquetable, elle le déchiquetera.
- Il y a des jours où les sorties sont fonction des brins d'herbe aussi.
Etant donné qu'on redoute qu'elle tombe malade (elle adore les excréments de ttes espaces...et les restes de nourriture) ou qu'elle s'empoisonne, c'est "forcément" un sujet qu'on ne gère forcément pas dans la zenitude c'est sûr... Que feriez-vous une fois qu'elle a mangé le truc que vous ne vouliez pas qu'elle mange et qu'elle s'en lèche les babines en vous regardant? Si j'ignore c'est comme si je validais pour elle, alors je rouspète mais bien sûr ça n'aide pas..!

- La longe. Elle est fâchée avec, nous sommes fâchés avec. On s'en sort mieux qu'à un moment, mais à nouveau, tous ses déplacements sont rapides, et on gère mal. J'ai des soucis de dos et à un bras, du coup je sais que je ne rembobine pas assez vite, mais je n'y arrive pas. Et en même temps, sachant qu'il faut marcher doucement etc, m'agiter à rembobiner la longe, c'est inconsciemment "pas logique" (vous voyez ce que je veux dire? Je me dis que ça ne va pas l'aider à se poser = si je suis stressée ou excitée et que j'ai qqn à côté de moi qui "gesticule", je ne me poserai pas).
Et je sais que j'ai des soucis dans le freiné/relâché/ne pas rester bloqué. J'ai compris la technique, mais rien à faire, elle arrive toujours à m'embarquer, à obtenir, à me grappiller de la distance petit à petit (donc rester bloqué reste un "réflexe" dans la gestion...quand je veux surtout pas qu'elle me mange le truc qu'elle a repéré).
Et aussi je n'arrive pas à la calmer avec la longe.
A mon sens, elle sait "qui est derrière la longe" ("oh c'est Môman ça va! si j'insiste un peu elle va se déséquilibrer et je pourrai atteindre mon objectif!" :P ) C'est comme cela qu'on le voit.
Mon compagnon a lâché l'affaire sur la longe en ville. Bizarrement il s'en sort avec une laisse de 2m. Moi c'est impensable, j'ai testé 1 fois dernièrement ça été un calvaire, et j'ai angoissé dès que j'ai vu un chien dans notre périmètre me demandant comment j'allais faire avec 2m de laisse.
Je vous avoue que ça me tue un peu de me dire que je suis la seule à persister, et qu'avec moi elle décharge plus durant mes sorties en longe en ville qu'avec lui, et que lui a moins de soucis avec sa laisse de 2m. Donc... le problème vient de moi aussi ? :?: Oui je pense qu'il y a une part mais pas uniquement de moi à mon sens.

- Gestion des émotions/excitation. Vous avez déjà un descriptif ci-dessus.
Elle se fait des peurs aussi sur des choses incompréhensibles. Elle se fait embarquer dans ses émotions.
Elle bave beaucoup aussi, et nous ne savons pas réellement à quoi c'est dû/si c'est normal...Elle a les babines tombantes, mais il me semble qu'elle pourrait baver un peu moins quand même...
Elle a progressé sur la gestion des émotions, mais toute situation un peu "trop" pour elle (et tout est facilement "trop" pour elle), elle doit décharger ensuite. Récemment elle n'a pas eu le contact avec un chien qui passait au loin, elle l'a observé passé au loin : on a continué notre route de quelques pas et elle s'est jetée sous une voiture garée pour chopper dessous un emballage de mouchoirs qui était caché et a déchargé dessus. Je vous assure... ça fait bizarre...


A côté de ça c'est une chienne très gentille (trop?), adorable et tellement attendrissante :112: :112: . Elle a un regard à tomber, une tête bien expressive. Aucune "méchanceté" en elle, c'est vraiment une "crème". Elle défend rien.

Elle ne sera jamais méchante, notre seule crainte c'est avec les enfants (elle en a peur) et surtout si le gamin est sur une trottinette (on se demande si elle serait capable de pincer...elle les pourchasse en aboyant .. et bien sûr ça marche, les gamins se barrent...donc elle applique ça maintenant).
Elle n'est pas embêtante, elle ne réclame pas (son moyen de réclamer c'est de nous regarder avec des yeux qui disent rien ou de désespoir "et....ma bouffe?") mais elle insiste jamais. Elle ne nous demande jamais de sortir (ou alors on n'a jamais compris :lol: ). Elle accepte très bien la séparation si on est dans une pièce différente. Elle ne fait pas de bétises (ou presque pas) en notre absence, elle n'a pas de moment pénible le soir comme j'ai vu que certaines décrivent, elle décharge jamais sur nous, saute jamais sur nous ou sur humains depuis ses 3-4 mois, elle aboie quasiment jamais (uniquement quand elle a peur ou avec les autres chiens). Elle fait juste des "brouhou..!!" par moment que l'on prend pour du contentement ou parfois pour un "bon j'en ai marre!". Elle s'agite peu (ou c'est modéré) quand on se prépare pour les sorties, mais elle est toujours partante. Il n'y a que la sortie de voiture où il faut gérer : elle aimerait pouvoir sortir plus vite et ça la frustre de devoir attendre (= à partir du moment où la porte est ouverte, pourquoi attendre voyons?!).
Elle est un peu compliquée pour remonter en voiture : elle observe autour d'elle, renifle l'air, semble peser le pour et le contre(mais elle fait pareil pour quand je veux la détacher ou quand je veux la rattacher, ça dépend des périodes), je ne sais pas si c'est qu'elle est gênée pour monter en voiture, ou si c'est qu'elle ne veut pas remonter car elle préfère rester dehors.


Mon lâcher prise :
Je ne l'ai pas en ville, je n'y arrive pas. Il y a un peu de mieux, mais je "vois vite rouge" quand elle m'engloutit une tartine de pain au Nutella devant moi qu'un gamin a laissé par terre...Je ne supporte pas non plus qu'elle me mange les excréments et vomis de toutes espèces donc là je vois rouge complet...

Par contre, dernièrement, nous avons eu très peur de la perdre :( (niveau santé) et j'ai du coup enfin réussi à lâcher prise en sortie "nature." Ca été pour moi un "électrochoc" de ne pas l'avoir avec nous pendant 3 jours et de se demander dans quel état on la récupérerait. Je voulais après ça, la voir "profiter"... et moi réussir à répondre à ses besoins fondamentaux donc lui proposer des sorties nature en libre! :)
Alors j'ai pris mon courage à 2 mains, et j'ai décidé de transformer nos sorties "nature" faites en longe, en sortie "nature" en libre (puisque depuis avril par Nadine et par la comportementaliste, j'avais pu voir qu'en libre, elle va loin oui, mais...elle revient!). Oui il m'a fallu du temps... :oops: jusque là c'était panique à bord à chaque fois que je la voyais partir dans les sous-bois :121: , du coup elle rentrait dans un mode "toqué" et devenait ingérable. Il reste toujours les "contraintes" évoquées : les heures, donc ce n'est possible que le we.

Depuis peu, je fais un jour toute seule avec elle, un jour accompagnée avec des personnes qui suivent cette méthode et ont des chiens qui peuvent coller avec la mienne.
Népal a la particularité de ne pas s'intéresser aux chiens qui sont avec nous en balade (c'est très différent d'un cours terrain). Elle fait sa vie. C'est une qualité quelque part, mais tous les chiens ne peuvent pas convenir : elle ne s'y intéresse pas et ne s'en occupe pas (c'est comme s'ils n'existaient pas, qu'elle ne les voyait pas) donc ceux qui ont un problème avec le mouvement ou qui sont "à cheval" sur les principes (faire une courbe, ralentir l'allure), on a jamais tenté, et je ne la mettrais pas non plus avec des chiens chasseurs...(j'ai trop peur qu'elle prenne exemple dessus ;)).


Avec ces balades en libre, je découvre de nouvelles choses :
- pouvoir lui laisser la possibilité de faire ses expériences (elle a voulu aller voir un chien couché en forêt, je lui avais indiqué par mon déplacement qu'il fallait l'éviter, et ben elle en a fait les frais). A un croisement de chien, je bifurque et prend un chemin en biais, elle décide d'y aller, je continue toujours mon chemin et j'observe en regardant dans le reflet de mon téléphone, et je vois qu'elle fait de belles présentations. Elle l'a quitté d'elle-même pour me retrouver, quand elle a vu que j'étais loin désormais... Elle n'arrive pas à se dépêtrer de chiens excités mais dernièrement elle aimerait que ça se stoppe il me semble (ce n'était pas le cas avant). Tout cela c'est en balade "nature", car la "nature" reste une priorité pour elle, par rapport aux chiens. Ce n'est pas le cas dans d'autres environnements.
-moi qui détestait la voir pister, je ne peux m'empêcher de la regarder discrètement me rechercher quand je suis cachée, pour la voir prendre ma piste au sol et la voir suivre exactement le chemin que j'ai fait jusqu'à ma cachette... que c'est beau!! :112: :112: Jamais je n'aurai pensé aimer ça! :D
Elle a un bon suivi en sortie "nature" libre, elle fait attention à mes déplacements, parfois je n'ai pas le temps d'aller me cacher. Mais j'aimerais bien quand même que ma chienne comprenne que 400 m... c'est vachement loin quand même, et que déjà 40 m c'est bien non? :lol: . Car autre chose... elle n'a pas bien compris le danger de la route, et elle me traverse des routes toute seule... :121: difficile d'anticiper ça, quand elle peut prendre 400 m de distance..!

Voila pour un descriptif bien trop long!
Il y aurait nous aussi à décrire, car forcément des problématiques sont/doivent être liées à nous... Ce sera alors un 2ème pavé de prévu (j'espère plus court quand même :lol: )

Lisa
Messages : 1392
Enregistré le : dim. févr. 19, 2012 3:15 pm
Localisation : Haute Vienne

Re: La petite setter

Messagepar Lisa » mer. déc. 05, 2018 8:12 pm

Hello, c'est difficile d'être loin, tout est différent, la vie des chiens, la vie des humains.
Par contre j'ai travaillé longtemps-, des mois, avec Aiko et le fait d'avoir toujours tenu la longe de la même façon, au pas, calmement, dans les sorties sans jamais varier nous a beaucoup fait avancer.

Avatar de l’utilisateur
mitee
Messages : 2741
Enregistré le : ven. avr. 29, 2016 10:27 am
Localisation : sud du 92

Re: La petite setter

Messagepar mitee » jeu. déc. 06, 2018 9:52 am

une jolie petite poulette dynamique qui se fait peur toute seule ^^
"mes loulous"

Avatar de l’utilisateur
basile_one
Messages : 2011
Enregistré le : jeu. oct. 03, 2013 7:53 pm

Re: La petite setter

Messagepar basile_one » jeu. déc. 06, 2018 12:10 pm

Ah oui c'est long :D

On commence par le commencement alors :lol:

- Congénères : elle a besoin de voir/aller voir tous les congénères.
Ayant voulu travailler les rencontres congénères, elle a opté pour la tactique "je me couche" et/ou "approche chasse dégueulasse" (vous voyez? Le chien qui se rapproche de plus en plus du sol tout en avançant et en tendant son cou), elle fixe, et "bondit" à l'approche d'un chien. :121:


Par rapport à ce que tu écris je me demande si elle a vraiment besoin d'aller voir tous ses congénères.
elle fixe, et "bondit" à l'approche d'un chien ces comportements expriment un malaise de sa part je pense. Comment réagit-elle si vous croisez avec une bonne distance? As-tu déjà essayé de lui offrir la possibilité de partir en perpendiculaire (ou faire demi-tour si pas possible) avant qu'elle fixe?

J'y reviendrai..doit préparer miam miam :D

Avatar de l’utilisateur
basile_one
Messages : 2011
Enregistré le : jeu. oct. 03, 2013 7:53 pm

Re: La petite setter

Messagepar basile_one » jeu. déc. 06, 2018 1:10 pm

As-tu déjà essayé de lire le post concernant la longe? Parce que, par rapport à ce que tu écris il me semble (difficile de dire sans voir) qu'il y a un problème dans la manipulation. Pour ton dos et ton bras ça serait bien si tu arrivais à anticiper et à ne pas te laisser embarquer.
Comment sont vos journées types avec Népal? La routine je veux dire.

Eole
Messages : 127
Enregistré le : lun. nov. 26, 2018 7:05 pm

Re: La petite setter

Messagepar Eole » sam. déc. 08, 2018 12:08 pm

Merci pour vos messages!

Basile_one, c'est pertinent tu as le même avis que la comportementaliste! Et elle pense aussi qu'elle se serait mise en tête qu'elle "devait" faire ça. Après si elle n'a pas le contact avec un chien, elle peut se mettre à décharger parfois (même s'il passe à distance), donc j'ai du mal à comprendre/suivre ce qui se passe dans sa tête :roll:

Je reviendrai plus tard sur les explications, je vous avoue que la période est particulière (et c'était ce qui m'avait poussé à écrire) mais je me demande si les choses ne vont un peu évoluer mais je ne sais pas dans quel sens... :?

J'avais un peu évoqué : Népal a une "santé" fragile et particulière. Récemment elle nous avait fait un truc tarabiscoté qui lui a valu d'être hospitalisée + traitement de 1 mois. Aucune explication/diagnostic qui tenait la route ne nous a été donné... Son phénomène inflammatoire a mis du temps à redescendre malgré le traitement prescrit (il a d'ailleurs fallu le prolonger). On venait d'arrêter le traitement depuis 10 jours...elle a replongé :( ... elle est désormais traitée pour "maladie auto-immune" (on ne sait pas quoi exactement, mais là on part sur méningite..) à coup de cortisone haute dose...
Ca fait réfléchir (et permet du lâcher prise), mais aussi, ça renforce le manque de "confiance" que nous avons pour elle (car déjà que son organisme se défend contre elle, alors si par la-dessus elle se blesse ou mange n'importe quoi..!!).
Elle remonte doucement la pente avec sa cortisone... Je vous passe tous les soucis et les jours "sans", les frayeurs, les angoisses etc
Vu la situation (chienne pas au meilleure de son état, sous cortisone et qui a des absences par moment...) je ne sais pas si mon 1er post restera d'actualité, en tout cas, actuellement son comportement est tout autre, y compris avec les chiens...

Par contre j'aurai voulu votre aide et avis si certain(e)s ont déjà vécu une méningite sur un chien, ou traitement long à la cortisone, je veux bien avoir leur retour d'expérience.
Elle est sortie de sa période de grosse fièvre et de corps bloqué de partout, de l'impossibilité de faire une sortie de plus de 30m, de pouvoir monter sur canapé et voiture, etc mais elle n'est pas comme avant, et a des sortes d'absence dehors (ne bouge plus, n'avance plus, ne réagit plus pendant 1 moment, puis ... débloque). Aux tests neurologiques "basiques" (=voir si tous ses réflexes fonctionnent) tout est OK...
Est-ce que sous cortisone "haute dose" vos chiens aussi avaient des sortes d'absence? Ca me rassurerait de savoir que c'est lié à la cortisone.
La cortisone est censée exciter en théorie, mais alors là, rien de rien de tout cela sur elle...

Autre truc bizarre, notre chatte qui a toujours été asociale avec elle, mais elle avait accepté le we dernier de venir me voir alors que j'étais couchée avec Népal. La chatte était aussi moins "dur" avec la chienne ces derniers jours, mais depuis hier...la chatte sent l'air proche de Népal ou les endroits où Népal a pu passer, et elle part en démon! Elle hurle et veut attaquer Népal. :? vous voyez une explication possible vous...? Pourtant il y a une semaine Népal sentait très fort car malade, et cela n'avait rien fait sur la chatte.
Népal depuis 2 jours a des loupés côté pipi : elle veut absolument se retenir et ne veut pas utiliser les alèses mises à dispo pour ça, mais du coup, elle nous a fait 2 fois un pipi sur le canapé...(je pense que c'est en se réveillant ou d'émotion ou parce qu'elle a bougé trop vite) : est-ce que c'est ça qui pourrait rendre chèvre la chatte? :165: On en a pas fini... puisque potentiellement Népal aurait un traitement de cortisone à vie... :(

Avatar de l’utilisateur
Billye
Messages : 1753
Enregistré le : jeu. oct. 23, 2014 8:37 am

Re: La petite setter

Messagepar Billye » sam. déc. 08, 2018 1:21 pm

Je ne peux pas te répondre sur les effets de la cortisone ( en dehors de ce qui se sait comme le fait que cela donne des envies pipi fréquentes ) mais il y a plusieurs membres qui ont eu ou ont des chiens sous cortisone et vont pouvoir échanger avec toi sur leur vécu.

En tout cas je souhaite que sa santé s'améliore et je trouve qu'elle a une humaine bien à l'écoute de sa chienne, ça fait plaisir à lire .

Avatar de l’utilisateur
Shadow
Messages : 831
Enregistré le : mar. oct. 07, 2014 7:00 pm
Localisation : La Valette du Var

Re: La petite setter

Messagepar Shadow » sam. déc. 08, 2018 2:25 pm

Shadow a eu une maladie auto immune, la polyradiculonévrite idiopathique. Les vétérinaires n'en connaissent pas exactement la cause, elle touche certaines races de chiens.

Dans le cas de mon tout noir, il avait certainement un terrain génétique favorable, les Labradors sont une des races qui déclare plus souvent une maladie auto immune que d'autres races. Il a fait deux grosses crises une semaine après sa vaccination, la plus grosse après le lepto 4. Les neurologues qui ont suivi son cas pensent que son corps a surréagi au vaccin. Cela a provoqué une inflammation des méninges qui a elle-même causé la paralysie de Shadow.

Il a été sous cortisone à haute dose pendant pas mal de temps, puis à une dose moindre. Il a retrouvé une mobilité presque normale mais a toujours été très fatigué après sa dernière crise. Tout ce qui touche la neurologie fatigue énormément.
Comme Népal, il avait quelques fois des absences, des peurs, surtout dans la rue, à la maison, il était serein. Le problème de la cortisone est quelle a hélas beaucoup d'effets secondaires, surtout quand elle est prise sur le long terme. Elle abime le foie, diminue les défenses immunitaires (effet recherché dans le cas de Népal et de Shadow), mais laisse la porte ouverte à toutes les infections possibles qui deviennent dans ce cas là très graves. Elle peut aussi favoriser l'apparition du syndrome de Cushing.

Ne pas oublier non plus, que la cortisone en plus de donner soif et donc d'augmenter le volume d'urine, donne faim, d'où le besoin de se remplir et donc de manger tout ce qu'ils trouvent, besoin qui peut devenir très vite compulsif, comme un toc.

Je ne pense pas que ta chatte réagisse à l'odeur de Népal, mais plutôt à son comportement inhabituel pour elle. Shadow s'était fait agresser par une de ses copines de balades, la deuxième l'a défendu. Celle qui l'a agressé, était celle qui avait le moins confiance en elle. Le comportement différent de Shadow avait du l'inquiéter.

Eole
Messages : 127
Enregistré le : lun. nov. 26, 2018 7:05 pm

Re: La petite setter

Messagepar Eole » sam. déc. 08, 2018 6:49 pm

Merci ...!
Oui on est à son écoute (même si on a beaucoup de mal à la comprendre et à la lire...), on veut son bien et on continue sur cette voie, même si je me dis parfois que d'autres feraient sûrement bien mieux que nous pour elle.
On l'aime beaucoup...

Effectivement elle semble avoir plus faim qu'avant. L'avantage, c'est qu'elle peut se permettre de prendre du poids, mais bon... sachant que dehors elle nous mange tout déjà de base, j'espère que ça ne va pas en devenir un toc. Tout s'est bien passé dehors ce midi pour la sortie (elle est pas comme avant mais ça allait, quelqu'un qui ne la connait pas doit la trouver normal), sauf qu'il a fallu qu'elle tombe sur un bon gros reste de panini (ou que sais-je) laissé par terre par quelqu'un. Impossible de lui faire laisser, j'ai dû lui ouvrir la gueule pour enlever ce que je pouvais :oops:

Je suis pas mal perdue...en octobre on était persuadé que c'était une méningite, mais l’hôpital n'a rien voulu savoir, car si elle avait une méningite elle ne se serait pas stabilisée chez eux. A priori, durant son hospitalisation, elle aurait vu un neurologue qui aurait dit que ce n'était pas un problème neurologique.
Ils avaient prescrit un traitement à base d'anti-inflammatoire et neuroleptique/truc pour les nerfs. Ca avait mis du temps à lui faire redescendre sa protéine C réactive qui était complètement hors norme lors de son hospitalisation, mais ça avait fini par redescendre dernièrement (on avait jamais recontrôler ses globules blancs, car pour le véto, seule la protéine C réactive était utile).

Elle a rechuté, même symptômes, et on sait que ses globules blancs sont hors normes (là cette fois-ci on a pas l'analyse de la protéine C réactive) mais ses réflexes sont toujours bons. Elle est raide de l'arrière-train, mais c'est le cas depuis bien longtemps (à cause de sa dysplasie, mais je finis par me demander si la lecture de ses radios des hanches a été bien faite et donc si elle a bien une dysplasie...).
On pourrait continuer les recherches et faire le prélèvement céphalorachidien, mais comme elle est sous cortisone le résultat peut-être faux. Et c'est sous anesthésie. Pour sa stérilisation, elle avait fait une réaction à l'intubation, alors bon, on est aussi partant pour limiter le nombre d'intervention invasive sur elle. Voir un autre neurologue? Mais ses réflexes sont bons et elle est sous cortisone, alors il verra quoi? L’hôpital nous a coûté un rein pour finir sans diagnostic et une rechute 1 bon mois après..
Alors je ne sais pas/plus quoi faire.

La cortisone m'ennuie car effectivement si elle choppe une infection, elle ne sera pas aider avec la cortisone... dernièrement aussi en balade, elle a eu le don de se blesser un peu..

Elle est effectivement fatiguée. On a fait le sapin aujourd'hui : on s'attendait à l'avoir dans nos pattes en mode "excitée", à s'intéresser aux branches et à la déco ...rien... elle est venue le sentir, puis s'est mise plus loin et a attendu qu'on est fini pour venir se coucher sur la canapé à côté de moi et s'endormir la tête sur mes genoux, comme elle fait tous les soirs.

La chatte est toujours aussi particulière..En soit, en intérieur, le comportement de Népal n'est pas très différent pour nous. Népal a à nouveau peur de la chatte vu comment la chatte se comporte, c'est super...

Enfin, on a revu le véto et il nous a dit de passer à 1 comprimé tous les 2 jours (elle aura donc eu 10 jours avec 1 comprimé par jour). On se revoit dans 1 mois. Je suis "contente" de diminuer, mais j'espère que ce n'est pas trop tôt.

Demain je vais tenter de lui faire un sortie "nature" courte (si le temps est à peu près correct car elle n'aime pas la pluie...), et voir ce que ça donne. On croisera surement des chiens et des humains. Je verrai bien si elle et les chiens ont un comportement bizarre.

Avatar de l’utilisateur
Shadow
Messages : 831
Enregistré le : mar. oct. 07, 2014 7:00 pm
Localisation : La Valette du Var

Re: La petite setter

Messagepar Shadow » sam. déc. 08, 2018 7:23 pm

Shadow avait juste une inflammation des méninges, mais pas d'infection, les globules blancs étaient dans la norme. Ces problèmes neurologiques n'avaient pas été détectés à la première crise (il avait eu le côté droit de la tête entièrement paralysé). Les vétos pensaient à un coup lors de jeux avec son copain ou bien à une piqure de frelon.

Le diagnostique d'une maladie auto immune a été posé lors de la deuxième crise, paralysie totale, mais il avait gardé tous les réflexes. D’ailleurs quand il rêvait, ses pattes bougeaient. Il avait un taux élevé de protéines dans le liquide céphalorachidien, signe d'inflammation, mais aucune infection. Il n'avait pas non plus de fièvre.

Tant mieux si vous pouvez baisser la dose de cortisone et j'espère que ça va aller.
Elle a quoi comme symptômes ?


Retourner vers « Education, Rééducation, Comportement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Lenoa et 1 invité