Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

La petite vie d'Oengus

Toutes les questions, observations concernant l'éducation, la rééducation, les comportements de nos amis à quatre pattes
Avatar de l’utilisateur
MmeChaton
Messages : 42
Enregistré le : ven. janv. 17, 2020 4:59 pm
Localisation : 35

La petite vie d'Oengus

Messagepar MmeChaton » mar. févr. 25, 2020 5:08 pm

Après une courte présentation, il serait temps que je vous en dise un peu plus sur mon gros chien :112:

Pour la petite histoire, je me suis toujours promis d'avoir un chien le jour où je pourrai l'assumer (finances + temps). J'ai donc commencé à chercher dès que j'ai pu, mais Monsieur Chaton est arrivé dans ma vie entre-temps. Le "projet chien" a donc été décalé, juste ce qu'il faut de temps pour qu'on ait envie de le concrétiser à deux (je n'ai pas forcé, j'ai dû prévenir au premier rendez-vous "par contre, je veux un chien, donc si t'en veux pas ce sera sans moi" :lol: heureusement, chéri avait grandi avec un golden, et était ravi à l'idée d'avoir de nouveau un chien un jour). On a vite ciblé le physique idéal : j'ai toujours eu un faible pour les bergers, et les gros chiens noirs, j'ai donc activement convaincu mon chéri que le beauceron était LE chien qu'il nous fallait ! Les grands traits de caractère de la race nous convenaient bien aussi, et je voulais plutôt un mâle. Lui avait pour seule exigence un chien assez grand. Ensuite, on a pris quelques contacts, on a visité un élevage réputé au sud de Rennes... Puis on s'est rendus compte qu'on ne voulait pas d'un chien champion de France de beauté mais que pour nous, le plus important, c'était de prendre un bébé chiot qui aurait déjà vécu en famille, dans un environnement proche du nôtre (plutôt urbain) pour ne pas trop le dépayser, avec des parents bien dans ses pattes.
J'ai grandi avec une chienne ultra-craintive, et je rêvais d'un chien tranquille et sûr de lui en toute circonstance (j'ai été servie).

On s'est donc tournés vers Sophie, dont la chienne avait eu une portée un mois plus tôt, qui nous a immédiatement proposé de venir prendre un café par un samedi après-midi ensoleillé au début du mois de mars 2018. On a passé un très bon moment, et on a eu la chance d'assister à la première sortie des chiots au jardin. Il y a même eu un des petits qui est venu se coucher sur mes genoux ! L'éleveuse a ri et a dit que celui-là, c'était le dernier mâle de la portée qui n'était pas réservé (vous le voyez venir ?). Il nous a beaucoup plu, il était un peu différent des autres : il se couchait à côté de la couette où dormait le reste de la portée, il venait nous voir entre deux explorations de touffe d'herbe, il se détachait du lot dans tous les sens du terme... Il était surnommé "Oups" d'ailleurs. Sauf qu'on partait en vacances à l'étranger en juin, donc on ne se voyait pas adopter notre nouveau copain tout de suite pour ne pas devoir le faire garder alors qu'il aurait à peine quelques mois. On est donc repartis conquis et impatients. La semaine suivante, une annonce passe sur le bon coin pour ce petit et une de ses sœurs. On hésite, mais il est beaucoup trop chou, il va bien trouver une gentille famille. Quand la semaine d'après, Sophie a remis une annonce juste pour lui, on s'est dit : c'est le karma, il nous attend ! Et c'est comme ça qu'on se retrouve avec un Pioupiou :mrgreen:

Il est donc né le 10 février 2018, à Rennes, avec 6 autres frères et sœurs. Il a vraiment grandi dans de bonnes conditions, avec une maman calme et une autre chienne âgée, en maison. Sophie a parfaitement géré la socialisation, et quand on l'a récupéré à deux mois, il connaissait déjà les enfants de tous âges, les personnes âgées, les bruits de la maison (aspirateur, cuisine, machines diverses), la voiture, la laisse, le vétérinaire, la ville, la campagne... Tout ce qu'il serait amené à rencontrer dans sa vie avec nous. Il a toujours été bien dans ses pattes et serein dans son environnement, et je pense que cette période a beaucoup joué pour ça.

Une fois à la maison, c'est évidemment là que les choses se sont gâtées : entre les coups de nerfs ingérables du soir, les attaques de laisse en balade et les destructions quotidiennes, on s'est vite rendus compte qu'on ne s'en sortirait pas tous seuls. C'est Monsieur Chaton qui, en cherchant un éducateur sur internet, est tombé sur le site web d'Olivier et l'a contacté. On a donc commencé très vite à travailler avec lui et à changer notre vision du chien pour aider notre petite terreur à surmonter son hyper-attachement et ses pics d'excitation et de frustration.

En deux ans, on en a vu des vertes et des pas mûres, on a eu des moments compliqués, d'autres très prometteurs. A la maison, il a été propre très vite (vers 4 mois), les destructions ont été résolues rapidement également, elles ont diminué de fréquence à partir de 5-6 mois puis ont disparu vers 7-8 mois. Il a été très vite très facile à vivre.
En balade, Oengus a été un chiot parfait jusqu'à 6 mois, puis il s'est avéré harcelant avec ses congénères :124: et c'est resté sa plus grosse problématique à ce jour. Le côté "harcelant" s'est estompé parallèlement à l'amélioration de sa gestion de la frustration, et maintenant il respecte mieux les signaux des congénères mais guette toujours la moindre opportunité de monter en excitation. J'ai découvert un chien chevaucheur (pas jusqu'au bout, mais très fort en coups de museau et en pattes sur le dos) lors du stage d'octobre 2019, très haut en énergie mais qui nous a confirmé qu'il était maintenant capable de passer à autre chose. Il a récemment abandonné sa super-technique du diable à ressort pour accéder à l'autre chien (je me couche et j'attends d'être approché), mais reste très brute dans ses rencontres.
Pour le reste, c'est un chien intelligent, réfléchi, sensible, hyper-expressif, un peu cabotin, affectueux, observateur, confiant en lui et en l'humain, paisible et très proche de nous. Il est super adaptable, tout-terrain, on peut l'emmener partout avec nous en week-end et en vacances.

Bref, notre bébé chien devient grand, gère de mieux en mieux ses émotions et sa frustration, nous on commence à le connaître par cœur et ça n'est plus que du bonheur au quotidien :116:

Il nous confirme ça depuis deux balades collectives, dont celle de dimanche dernier où il a été exemplaire presque de A à Z.
Mise à part une horrible approche frontale sur Zadig, avec les chiens, il s'est très bien comporté et a même pu faire un peu de libre.
Son nouveau souci est... l'hyper-attachement sur éducateur :128: Il vérifie la position d'Olivier en permanence, répond à toutes ses sollicitations même quand il n'est pas concerné, et la fatigue de fin de balade aidant, reste de plus en plus proche (de "pas trop loin" à "collé à la jambe"), lui attrape la manche et lui saute au visage. C'est une problématique qui ne s'est jamais présentée à nous, j'essaie de comprendre et de trouver comment résoudre ça. Moi qui avais peur de m'ennuyer avec mon chien qui progresse trop vite :lol:

Avatar de l’utilisateur
Cath&Co
Messages : 1606
Enregistré le : lun. sept. 05, 2016 5:41 pm
Localisation : La Rochelle

Re: La petite vie d'Oengus

Messagepar Cath&Co » mar. févr. 25, 2020 7:40 pm

Une belle description de ton « grand dadais » noir . Il semble terriblement attachant ce grand loup .
Comment Olivier explique t il cet intérêt pour lui de la part d’Oengus ?

Avatar de l’utilisateur
Billye
Messages : 2224
Enregistré le : jeu. oct. 23, 2014 8:37 am

Re: La petite vie d'Oengus

Messagepar Billye » mar. févr. 25, 2020 9:47 pm

Un joli résumé de votre vie avec Oengus, merci pour cette présentation.

Avatar de l’utilisateur
Lenoa
Messages : 778
Enregistré le : dim. avr. 26, 2015 1:20 pm

Re: La petite vie d'Oengus

Messagepar Lenoa » mer. févr. 26, 2020 9:51 am

Chouette présentation de Oengus et de votre vie avec lui !

Mise à part une horrible approche frontale sur Zadig


Non mais en fait c'est parce qu'il sait exactement ce qu'elle doit travailler, c'est à dire ses émotions sur ce genre d'approche ! ;)


Moi qui avais peur de m'ennuyer avec mon chien qui progresse trop vite


Ils en ont toujours sous la patte, ne t'inquiète pas pour ça ! :D :114:

Avatar de l’utilisateur
Thomas Omalley
Messages : 900
Enregistré le : mar. oct. 11, 2016 8:40 pm
Localisation : Mayenne

Re: La petite vie d'Oengus

Messagepar Thomas Omalley » jeu. févr. 27, 2020 8:27 pm

Contente de te lire ici. Bienvenue !

Olivier il a le chic pour se mettre les chiens dans la poche haha :D (Il vient bosser un chien du refuge (réactif humain) dans lequel je travaille, le chien est amoureux d'Olivier..!)
Qu'est ce qu'il préconise pour gérer ça ?

Comment expliques tu cet "amour" d'Oengus pour Olivier ? Le fait de l'associer à de chouettes sorties ?

Avatar de l’utilisateur
Calou
Messages : 1509
Enregistré le : ven. nov. 11, 2011 1:33 am
Localisation : 72
Contact :

Re: La petite vie d'Oengus

Messagepar Calou » jeu. févr. 27, 2020 9:14 pm

Sacrée présentation :D :125:

Contente de te lire ici ;)
+Calou, la loutte, Gnougnou, 17/07/07-12/02/19
+Vico, la Vicotte de l'amour, 26/11/97-06/12/10
+Pirate, ma Pouille, Poupouille, ici depuis 17/12/10-05/04/18.
Ouakou, Koukou, 30/10/18
2 p'tits bipèdes, le 12/01/2013

Avatar de l’utilisateur
MmeChaton
Messages : 42
Enregistré le : ven. janv. 17, 2020 4:59 pm
Localisation : 35

Re: La petite vie d'Oengus

Messagepar MmeChaton » ven. févr. 28, 2020 10:04 am

Merci à vous d'avoir tout lu :D

Cath&Co a écrit :Comment Olivier explique t il cet intérêt pour lui de la part d’Oengus ?

Thomas Omalley a écrit :Olivier il a le chic pour se mettre les chiens dans la poche haha :D (Il vient bosser un chien du refuge (réactif humain) dans lequel je travaille, le chien est amoureux d'Olivier..!)
Qu'est ce qu'il préconise pour gérer ça ?

Comment expliques tu cet "amour" d'Oengus pour Olivier ? Le fait de l'associer à de chouettes sorties ?


Mon hypothèse depuis dimanche est que Oengus voit peut-être en lui la possibilité de se missionner sur la balade. Il le surveille en permanence et répond à toutes ses demandes même quand elles ne lui sont pas adressées, je me demande si ce n'est pas une façon de lui dire "allez, sollicite-moi, je suis là et je n'attends que ça".
Après, c'est peut-être de l'hyper-attachement des plus basiques ? Ce qui est étrange, c'est que c'est vraiment récent, on a pas observé ça au stage :165:
Pour l'instant pas de piste précise pour gérer le souci, je lui demande de le laisser et je passe devant le groupe. S'il peut balader en libre ce sera peut-être plus percutant, puisque j'aurai l'option de le rattacher s'il est insistant et il pourra choisir. En tout cas ça me rassure, le mien n'est donc pas un cas isolé...

Lenoa a écrit :Non mais en fait c'est parce qu'il sait exactement ce qu'elle doit travailler, c'est à dire ses émotions sur ce genre d'approche ! ;)

Ça collerait avec mon hypothèse, il fait bosser tout le monde :lol:

Avatar de l’utilisateur
MmeChaton
Messages : 42
Enregistré le : ven. janv. 17, 2020 4:59 pm
Localisation : 35

Re: La petite vie d'Oengus

Messagepar MmeChaton » lun. mars 02, 2020 12:21 pm

Balade co' sous la pluie ce dimanche, avec Calou et Ouakou ;), et d'autres chiens connus d'Oengus (quasiment le même groupe que la balade précédente).
On a dû faire le pire départ de notre vie, et pourtant on en a eu des départs de balade pourris ! Un Oengus super-haut dès le début, pas forcément fixé sur les chiens mais sur les odeurs. Et forcément, une longe glissante et un fossé plus loin, la balade à peine entamée, mon Oengus qui m'arrache la longe des mains et se barre chasser ventre à terre :88:
Je galère à retrouver ma chambre à air dans les herbes hautes, pas grave puisque de toute façon, à ce moment là, je n'ai plus de chien. Il est revenu une ou deux minutes plus tard comme une bombe à l'avant du groupe, excité comme un pou, s'est rué sur les copains qu'il n'avait pas vu... Au top. J'ai râlé bien fort pour le couper dans son harcèlement, il avait ciblé le petit jeune mal à l'aise de la troupe, évidemment ; et je l'ai puni en le reprenant en longe courte loin derrière le groupe, déjà pour que l'excitation de la chasse retombe et ensuite pour laisser aussi les autres chiens se remettre. On a rejoint tout le monde quand il s'est posé un peu, mais je lui ai demandé de ne pas repartir sur les odeurs. Le reste de la balade s'est heureusement beaucoup mieux passé, même si c'était très compliqué pour lui de voir les deux chiennes référentes en libre mettre beaucoup de mouvement et être très limite sur la chasse aussi. On a retenté le libre sur la fin de la balade, cette fois il en a vraiment profité et a fait l'effort de rester dans le groupe. Pas facile pour lui, il a tendance à partir très loin devant donc j'ai fait attention à rester cachée au milieu du groupe pour ne pas le renforcer.

C'était compliqué pour moi aussi, j'ai fait une bonne partie de la balade "en aveugle" parce qu'avec la pluie battante, je voyais encore moins bien avec mes lunettes que sans (ce qui n'est pas peu dire, je ne vois pas une vache au milieu d'un couloir). Obligée de faire confiance à ma bestiole, c'était forcément à lui de surveiller où j'étais. Merci aux autres humains d'avoir joué le jeu et de m'avoir prévenue quand je rappelais mon chien alors qu'il était en train de prendre sagement une odeur sur le côté :lol: .
J'espère pouvoir le détacher de plus en plus tôt sur les balades suivantes, je suis encore très fière de lui :)

Avatar de l’utilisateur
Billye
Messages : 2224
Enregistré le : jeu. oct. 23, 2014 8:37 am

Re: La petite vie d'Oengus

Messagepar Billye » lun. mars 02, 2020 1:37 pm

Début compliqué mais cela finit par une note positive donc il y a eu progression lors de cette balade, tant mieux.

Avatar de l’utilisateur
gbsiéti
Messages : 1568
Enregistré le : mar. août 19, 2014 8:39 pm

Re: La petite vie d'Oengus

Messagepar gbsiéti » lun. mars 02, 2020 2:10 pm

Comme dit Billye il y a eu progression et ça c'est chouette!
Tu ne parles pas d'Olivier, Oengus a réussi à s'en détacher, à passer outre sa présence?
Caresses au noir et feu!


Retourner vers « Education, Rééducation, Comportement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités