Ce forum est destiné à une approche du chien basée sur l’observation du monde canin, sur l’écoute mutuelle, sur le respect de son monde...mais aussi sur l’investissement du maitre !

Pour l’éducation du chien, ce compagnon de vie, nous cherchons à lui faire comprendre ce que nous attendons de lui, sans leurres, ni jouets, ni friandises, sans moyens coercitifs (collier halti, à pointe, vary...etc) simplement grâce à notre gestuelle, avec nos mots, nos demandes, avec nos caresses, en prenant en compte nos émotions, ainsi que ce que montre le chien...en nous remettant en question aussi et en essayant de repérer nos incohérences !
Sur ce forum, vous ne trouverez pas de conseils pour le “assis-coucher-pas bouger”...vous ne trouverez pas de conseils pour bien travailler à la friandise (ou au clicker)...nous cherchons plutôt à comprendre son comportement pour mieux vivre en harmonie avec lui, dans la vie de tous les jours...pour une relation complice et un plaisir partagé !

Nous cherchons à vous faire prendre conscience de l’impact de votre gestuelle, de vos émotions,… sur votre compagnon.

Notre approche repose aussi sur la sociabilité du chien : interactions des chiens entre eux…

La sensibilité chez le chien

Toutes les questions, observations concernant l'éducation, la rééducation, les comportements de nos amis à quatre pattes
Avatar de l’utilisateur
basile_one
Messages : 2674
Enregistré le : jeu. oct. 03, 2013 7:53 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar basile_one » jeu. mai 21, 2020 8:10 pm

Alors, si j’ai bien compris, le truc de l’éponge affective est prouvé scientifiquement? Du coup quand mon compagnon à 4 pattes est trop excité, je vais boire un whisky et fumer un pétard? :D Merci pour ce partage Chance :110:
J'aime bien la personne que mon chien me fait devenir.

Krine
Messages : 1050
Enregistré le : jeu. janv. 04, 2018 2:16 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar Krine » jeu. mai 21, 2020 9:00 pm

Joël Dehasse a partagé cette étude intéressante, et il a également ajouté ceci, je me permets de vous le partager.
Je trouve que c'est pas mal aussi de tempérer les choses, histoire que tout le monde ne voit pas du miroir des émotions partout :)

Image

Avatar de l’utilisateur
mitee
Messages : 3544
Enregistré le : ven. avr. 29, 2016 10:27 am
Localisation : sud du 92

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar mitee » ven. mai 22, 2020 8:22 am

il n’empêche que très souvent quand le propriétaire arrive a gérer son propre stress, a se "détacher" du chien ou du regard des autres, a prendre du recul. le chien change sa relation au monde.
clik


j'ai lu la version traduite de ton lien chance, ils disent ne pas avoir corrélé de relation entre un chien stressé et le stress du maitre. bah moi je pense avoir été sérieusement impactée les quelques mois entre l'adoption du zouzou et le premier stage avec nadine. j'avais beau savoir qu'il faut rester zen, j'avais beau savoir tout pleins de trucs et astuces pour améliorer les choses : zones de confort, signaux d'apaisements entre autres choses. bah je me suis retrouvée dans une grande détresse (ou frustration selon les jours) face a ses réactions. :roll: ce qui n'a pas du aider a faire évoluer dans le bon sens.

ils parlent que les propriétaires de chiens mâles semblent moins impactés :165: pourtant en france du moins, je trouve les proprio de chiens mâles bien plus sur le qui vive lors des rencontres.
"mes loulous"

Krine
Messages : 1050
Enregistré le : jeu. janv. 04, 2018 2:16 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar Krine » ven. mai 22, 2020 8:56 am

mitee a écrit :il n’empêche que très souvent quand le propriétaire arrive a gérer son propre stress, a se "détacher" du chien ou du regard des autres, a prendre du recul. le chien change sa relation au monde.


Bien sur, en mettant le message de Joel Dehasse l'idée n'était pas de dire que le stress de l'humain n'impacte pas le stress du chien.
Juste que je trouve important de penser à ne pas regarder que ça, avoir une vision d'ensemble.
Mais clairement, ça aidera quoi qu'il arrive d'être zen et détendu. Si ça ne règle pas tous les problèmes, ça contribue par contre grandement à aider le chien et progresser plus rapidement :)

Lisa
Messages : 1768
Enregistré le : dim. févr. 19, 2012 3:15 pm
Localisation : Haute Vienne

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar Lisa » ven. mai 22, 2020 12:50 pm

Je ne sais pas si mon avis sur la question va vous intéresser vu que le chien ici n'est pas soumis à tant de pressions que ça. Bien sur il a des choses à faire, bien sûr il doit respecter des règles notamment en extérieur comme celles relatives à la circulation mais en dehors de ça il est libre. S'il pense que discuter avec le voisin peut créer (pour lui ) une préoccupation il va discrètement s'approcher et rester à une distance limite donc il surveille mais il est libre toute la journée sans recevoir de conseils, d'injonctions, de réflexions sauf si je lui dit où je vais, ni de caresses. Libre quoi de décider ce qu'il va faire.
Je remarque qu'il a des tendances identiques à ses prédécesseurs comme être très poli, assez respectueux, assez silencieux, calme, assez chasseur, bien sûr il a un caractère à lui (il est spécialement gentil) et il aime tuer ses proies, mais de cela ressortent des attitudes qui me font penser à sa vie antérieure. On dirait que ses anciens maitres l'ont stressé avec une sorte de brutalité due à leur caractère.
Sa façon d'approcher sa truffe tout près de la figure sans lécher (peut être interdit) de ne pas émettre d'émotions (peut être trop contraint ou pas savoir, manque de mère), de ne pas affronter et là ce n'est plus le respect traditionnel c'est quelque chose qui l'a marqué bien avant qu'il n'arrive, qui a cassé, quelque chose qui remonte doucement à la surface mais qui manipule le caractère. En fait il a été stressé. Et ça marque le caractère.
Peut être que les maitres étaient stressés par une vie trépidante.
Ils n'avaient pas de culpabilité.

Avatar de l’utilisateur
chance
Messages : 6599
Enregistré le : sam. nov. 12, 2011 7:47 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar chance » ven. mai 22, 2020 8:33 pm

Dans le lien il parle bien de correlation justement Mitee...

Ce que Krine a mis explique bien de ne pas se foczliser sur une correlation et surtout, si miroir il y z , ne pas culpabiliser le maitre justement.

La ou je me pose question est que la solution se situe souvent dans ladministration de médicaments au chien
Pour beaucoup de véto comportementalistes dont J.D.

Et la je suis bien plus mutigee sur ces solutions qui soulagent le maitre mais napportent pas grand chose au chien

Krine
Messages : 1050
Enregistré le : jeu. janv. 04, 2018 2:16 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar Krine » ven. mai 22, 2020 9:15 pm

chance a écrit :Dans le lien il parle bien de correlation justement Mitee...

Ce que Krine a mis explique bien de ne pas se foczliser sur une correlation et surtout, si miroir il y z , ne pas culpabiliser le maitre justement.

La ou je me pose question est que la solution se situe souvent dans ladministration de médicaments au chien
Pour beaucoup de véto comportementalistes dont J.D.

Et la je suis bien plus mutigee sur ces solutions qui soulagent le maitre mais napportent pas grand chose au chien


Bien d'accord avec toi. J'ai beaucoup de mal avec le fait de medicaliser...
Je ne sais plus quel véto disait que ça permettait d'avoir une fenêtre thérapeutique qui permettrait à une thérapie comportementale menée en parallèle de pouvoir faire son effet et permettre une progression.

Avatar de l’utilisateur
mitee
Messages : 3544
Enregistré le : ven. avr. 29, 2016 10:27 am
Localisation : sud du 92

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar mitee » sam. mai 23, 2020 8:12 am

chance a écrit :Dans le lien il parle bien de correlation justement Mitee...

je parlais du maitre pas ou peu impacté par le stress de son chien.
si j'ai bien compris le chien lui joue les éponges, mais nous beaucoup moins. hors moi je me suis sentie impacté.

difficile de trancher pour les traitements, car des fois trop attendre c'est passer a coté de vrais progrès ! il n'y a qu'a voir ceux effectués quand hypothyroïdie est enfin prise en charge ! mais là aussi il y a des choses a mettre en place dans la vie de tous les jours pour aider ce traitement. (et "traiter" l'humain peut en faire partie)
"mes loulous"

Avatar de l’utilisateur
basile_one
Messages : 2674
Enregistré le : jeu. oct. 03, 2013 7:53 pm

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar basile_one » dim. mai 24, 2020 10:07 am

« Il n’empêche que très souvent quand le propriétaire arrive a gérer son propre stress, a se "détacher" du chien ou du regard des autres, a prendre du recul. le chien change sa relation au monde. »

Tout à fait d’accord avec ça ! Ça change beaucoup de choses pour les 2 membres du binôme. Dommage de donner si facilement des médicaments. La balade en longe au pas de sénateur est, à mes yeux, un parfait anti-stress naturel. :145:

Quant au stress venant du chien, j’ai aussi ressenti cela fortement au début avec Malko. Ce stress était très contagieux. Un vrai challenge que d’essayer de faire passer mon calme au travers de la longe. Mais, là aussi ça peut être une chance pour travailler à son propre stress. Enfin ça n’est que mon avis.
J'aime bien la personne que mon chien me fait devenir.

Lisa
Messages : 1768
Enregistré le : dim. févr. 19, 2012 3:15 pm
Localisation : Haute Vienne

Re: La sensibilité chez le chien

Messagepar Lisa » lun. juin 01, 2020 3:11 pm

Sensibilité, empathie ? Oui j'ai un détail qui me revient pour corroborer une sensibilité spéciale.
C'était il y a longtemps,
A l'époque nous avions un chien de parents japonais empreints de culture japonaise puisqu'arrivés adultes en France. Il faut savoir que les japonais ont un contact très différent de nous avec les chiens. Avec les Akita c'est une histoire particulière qui les lie.
Nous revenions de banlieue par le train après des exercices fatigants. Je suis accostée à la sortie de la gare par une jeune japonaise qui m'explique en français qu'elle est accompagnante de touristes japonais. Ils doivent rejoindre leur hôtel qui se situe beaucoup plus loin que la gare, c'est une expédition qu'ils ne veulent pas entamer seuls il faudrait les accompagner.
:162: je lui dit que non on est fatigués on rentre de banlieue et le chien ne va sûrement pas vouloir repartir faire un tour. Il faut dire que c'était une bête costaud ça se voyait. La dame insiste très ferme on vous attend on ne peut pas y aller tous seuls.
Nous étions devant la gare prêts à rentrer à la maison si Dios quière comme disent les espagnols mais ce jour là c'était manifestement autre chose.
Je regardais le chien qui s'était mis à flairer le sol attentivement. Un peu abrutie je restais là à regarder l'attitude du chien et à me demander ce qui allait se passer. La jeune femme est revenue nous dire que bon il faut y aller maintenant. Je me retourne il y avait un groupe de japonais massés un peu plus loin qui attendaient en nous regardant. Ils ont dit des choses que je ne comprenais pas je comprenais qu'ils voulaient qu'on se décide enfin.
Je me souviens du chien qui s'est brusquement redressé et qui les fixait d'une drôle de manière. Ils parlaient au chien vivement. Il a tourné le dos et il est parti d'un coup dans la direction de la rue qui mène à l'hôtel. Les gens étaient contents ça s'entendait par leurs voix joyeuses, je n'ai rien dit au chien, je ne savais pas où était l'hôtel (par là) je suivais le chien qui marchait devant et tout le monde suivait derrière nous .
Je peux vous dire que c'était loin je comprends qu'ils aient eu envie d'être accompagnés. On a marché jusqu'à ce que la tour de l'hôtel apparaisse franchement nous n'étions plus très loin.
La dame a dit que ça irait pour eux. On s'est salués et on s'est quittés.


Retourner vers « Education, Rééducation, Comportement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités